Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Environnement » Le commissaire européen à l'Environnement refuse d'autoriser deux maïs OGM

Stavros Dimas et ogmLe commissaire européen à l’Environnement Stavros Dimas a confirmé publiquement pour la première fois jeudi son refus d’autoriser la culture de deux variétés de maïs transgénique dans l’Union Européenne, en invoquant des risques pour l’environnement : "Le risque est trop élevé pour l’environnement" selon plusieurs études scientifiques récentes, a-t-il indiqué.

Il donnera donc un avis négatif pour la demande d’autorisation, mais c’est le collège de la Commission européenne qui prendra la décision finale. Cette opposition est une première !

Il propose de rejeter les demandes d’autorisation de culture de deux variétés qui avaient reçu un avis favorable en 2005 de l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA) : le maïs Bt 11 de la firme suisse Syngenta et le maïs 1507 de Pioneer, filiale de l’américain DuPont.

Mr Dimas invoque le principe de précaution car d’autres études scientifiques ont exprimé des doutes sur les effets à long terme de ces OGM, et leur impact sur plusieurs espèces de papillons, notamment le Monarch, et d’autres insectes.

Les pays européens sont très divisés sur les OGM et les consommateurs souvent hostiles. Seul le maïs MON 810 du géant américain de l’agrochimie Monsanto est cultivé commercialement dans l’UE, à hauteur de 110.000 hectares, principalement en Espagne (75.000 ha) et en France (22.000 ha).

Les commissaires européens sont divisés : ils redoutent de nouvelles critiques devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ainsi que des protestations, voire des mesures de rétorsion des Etats-Unis.

La Commission pourrait donner son feu vert à la culture d’une pomme de terre transgénique à des fins principalement industrielles dans les prochaines semaines. Rien n’est donc gagné…

Billets relatifs

Commentaires fermés