Accueil    |    Contact

Accueil » Environnement » Jugement de faucheurs militants anti-OGM à Toulouse

OGM j'en veux pasAujourd’hui et demain à Toulouse, 41 militants anti-OGM, dont le militant altermondialiste José Bové, vont comparaître devant le tribunal correctionnel pour avoir fauché, le 31 juillet 2006, une parcelle de maïs transgénique MON810 à Saint-Hilaire (Haute-Garonne) et une parcelle d’essais du semencier Pioneer à Daux, au nord de Toulouse.

Comme l’a déclaré José Bové hier, ce procès ést "étrange" : "On se retrouve dans un contexte un peu particulier", puisque les prévenus seront "jugés pour la destruction d’un maïs qui a été retiré du marché parce que jugé dangereux pour l’environnement et la santé". En effet, la clause de sauvegarde sur le MON810 a été décidée en janvier dernier.

Il a ajouté : "Que va faire la justice ? Elle va devoir juger des gens qui ont eu raison trop tôt, qui ont amené les pouvoirs publics à prendre la décision qui s’imposait concernant ce maïs."

Le tribunal correctionnel avait reporté le procès en mars 2007 en raison de la candidature de José Bové à l’élection présidentielle, puis en octobre 2007 en raison de la proximité du Grenelle de l’environnement. Que va-t-il décider aujourd’hui ?…

Commentaires fermés