Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Environnement » Les industriels français pas pressés de se conformer à Reach

Les français approuvent Nathalie Kosciusko-MorizetLes entreprises françaises ont pris du retard pour se mettre en conformité avec la nouvelle réglementation européenne, Reach, sur les produits chimiques, destinée à éliminer les plus toxiques.

Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’état à l’Ecologie a indiqué : "La France est un petit peu en retard dans la phase de pré-enregistrement" de ces substances ouverte depuis le 1er juin jusqu’au 1er décembre. "Le premier bilan, très partiel, n’est pas terrible".

A ce jour, sur les 12.000 pré-enregistrements qui ont été effectués, 7% seulement sont français, 35% allemands et 23% anglais. Or, le pré-enregistrement de ces substances doit permettre de bénéficier d’un étalement dans le temps des obligations d’enregistrement. Mais le 2 décembre 2008, toutes celles qui n’auront pas été pré-enregistrées, devront être, soit enregistrées immédiatement avec toutes les informations requises, soit retirées du marché.

Reach oblige les industriels de la chimie, fabricants et importateurs, à prouver la sécurité de leurs substances vis-à-vis de la santé et de l’environnement pour pouvoir les commercialiser. Le but final est d’obtenir une diminution annuelle de 2.000 à 4.000 décès par cancer au niveau européen et une réduction des dépenses de santé publique qui pourrait aller jusqu’à 50 milliards d’euros sur 30 ans, selon les études d’impact réalisées par la Commission européenne.

Que font les industriels français ?!

Commentaires fermés