Accueil    |    Contact

Accueil » Environnement » Agriculture avec des eaux usées dans les pays en voie de développement

Eaux usées en agricultureL’Institut international de gestion des ressources en eau (IWMI) a publié lundi, dans le cadre du Sommet mondial de l’eau à Stockholm, un rapport selon lequel au moins 20 millions d’hectares seraient cultivés dans le monde avec des eaux usées, principalement pour produire des légumes et du riz, dans les zones urbaines. Il s’agit d’eaux des cuisines, des toilettes, et des problématiques eaux industrielles qui, dans 70 % des villes étudiées, ne sont pas séparées dans les systèmes d’évacuation…

200 millions d’agriculteurs, essentiellement en Chine, Inde, Vietnam, Afrique subsaharienne et Amérique latine auraient recours aux eaux usées, non ou partiellement traitées.

Malheureusement, même si les aspects néfastes sur la santé humaine et l’environnement sont bien réels, cette utilisation des eaux usées permet d’assurer l’offre alimentaire et reste un moyen de subsistance essentiel aux plus pauvres (femmes ou paysans ayant récemment quitté la campagne).

Avant qu’il soit possible de traiter l’ensemble des eaux usées du monde, les auteurs du rapport préconisent de laver les légumes mangés crus, de stocker de l’eau dans des étangs pour laisser se déposer les matières solides ou pour l’utiliser ensuite selon son apparence, son odeur, voire son goût…

Commentaires fermés