Accueil    |    Contact

Accueil » Environnement » L'économie verte sera créatrice d'emplois

L’Organisation internationale du travail (OIT) vient de publier un rapport, intitulé "Pour un travail décent dans un monde durable à faibles émissions de carbone", élaboré conjointement avec le Programme des Nations unies pour l’environnement et le Worldwatch Institute. Il fait une projection à l’horizon 2030 sur les emplois potentiels créés par l’économie verte.

2,3 millions d’emplois ont été créés dans le secteur des énergies renouvelables au cours des dernières années. Les prévisions tablent sur 20 millions d’emplois supplémentaires d’ici à 2030, principalement pour des énergies issues de la biomasse ou du solaire. 2 à 3,5 millions d’emplois pourraient être créés aux Etats-Unis et en Europe si des grands chantiers d’efficacité énergétiques dans le secteur de la construction étaient lancés.

148 milliards de dollars ont été investis dans les technologies propres en 2007, un chiffre en hausse de 60 % sur un an. 19 %, c’est la part du capital-risque investi dans les technologies propres en Chine. Leur part a doublé en quelques années. Aux Etats-Unis, les technologies bénéfiques à l’environnement sont le troisième secteur privilégié par les investisseurs derrière les communications et les biotechnologies.

Ces "emplois verts" à venir, qui "contribuent à la préservation ou au rétablissement de la qualité de l’environnement", selon la définition retenue, se comptent en dizaines de millions. Ce rapport montre qu’une mutation vers une économie pauvre en carbone n’est pas un danger pour l’emploi." Autrement dit, les gouvernements ne peuvent avancer cet argument pour se soustraire à l’effort collectif que réclament la lutte contre le changement climatique et la dégradation de l’environnement.

Lire le rapport de l’OIT.

Commentaires fermés