Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Environnement » Barack Obama et l'environnement

Barack Obama et l'environnementComme le dit Le Monde, "le programme de Barack Obama pour l’environnement est le plus audacieux qu’un candidat à la Maison Blanche ait jamais défendu", ajoutant "mais la situation économique va rendre sa mise en oeuvre difficile. Un des premiers tests de l’importance que le président élu et la majorité démocrate du Congrès donnent à ce sujet sera la part faite à la création d’emplois "verts" dans le plan de soutien à l’économie qui pourrait être adopté dès ce mois-ci".

Etant proche d’Al Gore, ancien vice-président des Etats-Unis et Prix Nobel de la paix pour son action de sensibilisation sur les effets du réchauffement, cela donne de l’espoir, tout comme les propos du responsable de la lutte contre le changement climatique aux Nations unies, Yvo de Boer, qui s’est déclaré "très encouragé par les prises de position" du sénateur de l’Illinois sur ces questions.

Barack Obama a promis d’envoyer à la conférence des Nations unies qui doit se réunir à Poznan, en Pologne, en décembre, sa propre délégation, à côté de celle de l’administration sortante. Cette présence aura une portée particulière, la conférence devant lancer les négociations sur un nouvel accord international de réduction des gaz à effet de serre après le protocole de Kyoto que les Etats-Unis n’ont pas ratifié.

Selon le programme de Barck Obama, les Etats-Unis doivent produire en 2050, 20 % seulement des gaz à effet de serre produits en 1990, ce qui chiffre à 150 milliards de dollars sur dix ans son programme d’investissement sur les énergies renouvelables.

Qui sera à la tête de l’Agence pour la protection de l’environnement (EPA) ? Y aura-t-il un "responsable" du réchauffement climatique qui aurait autorité sur l’EPA et sur le ministère de l’énergie ?

Selon le programme de Barack Obama, 10 % de l’électricité produite en 2012 devrait provenir de sources d’énergies renouvelables, une proportion devant atteindre 25 % en 2025. Les écologistes espèrent qu’il bloquera les projets de forages pétroliers offshore, mais rien n’est sûr…

Commentaires fermés