Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Environnement » Accord européen sur la lutte contre le réchauffement climatique

Accord sur le réchauffement climatiqueLes dirigeants de l’Union Européenne sont parvenus, hier, à un accord en matière de lutte contre le réchauffement climatique, conduisant à un triple objectif pour les européens d’ici 2020 : réduire de 20% leurs émissions de gaz à effet de serre par rapport à leurs niveaux de 1990, porter la part des énergies renouvelables à 20% de la consommation et réaliser 20% d’économies d’énergie. Prélude intéressant pour les négociations internationales sur le climat de Copenhague prévues en décembre 2009.

Malgré tout, le plan prévoit d’attribuer aux pays de l’Est, les plus pauvres, au titre de la solidarité 12% des permis européens de polluer que les industriels devront acheter aux enchères à partir de 2013. C’est 2% de plus qu’initialement prévu, qui sont censés revenir en priorité à la Pologne qui s’était faite porte-parole de la contestation à l’Est, à la Roumanie et la Bulgarie. Au final, avec toutes les exemptions obtenues par les uns et les autres, la proportion de permis à polluer que devront acheter les industriels restera encore très faible en 2013, même si elle augmentera graduellement d’ici 2020.Les centrales électriques au charbon de Pologne et des autres pays de l’est n’auront elles rien à payer en 2013, mais devront tout de même payer la totalité de leurs droits d’émission en 2019.

Pour Greenpeace, le WWF et Friends of the Earth Europe, c’est "un échec", du fait de ces dérogations. Elles ont appelé le Parlement européen à amender le texte lors du vote prévu en première lecture la semaine prochaine.

"C’est un jour sombre pour la politique climatique européenne. Les chefs d’Etat et de gouvernement ont renié leurs promesses et tourné le dos aux efforts mondiaux de lutte contre le changement climatique", selon ces organisations environnementales.

Billets relatifs

1 Commentaire

  1. deguisements dit :

    On sait déjà que les discussions pour Copenhague sont mal engagées, et la position des Etats-Unis (qui n’ont pas ratifié le protocole de Kyoto) risque de ne pas être à la hauteur de nos attentes.

    Il est encore temps d’agir, vous pouvez signer plusieurs pétitions de divers collectifs d’ONG