Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Environnement » Les guerres du climat de Harald Welzer

Les guerres du climat de Harald WelzerHarald Welzer, psychosociologue allemand, vient de sortir un livre "Les guerres du climat", dans lequel il montre que l’inexorable dégradation de l’environnement et la baisse des ressources mondiales vont conduire à une multiplication des catastrophes sociales.

A force, le constat, par sa lucidité, est devenu un lieu commun : le modèle occidental d’exploitation des ressources naturelles arrive à sa limite ; les ressources vitales s’épuisent dans des régions de l’Afrique, de l’Asie, de l’Europe de l’Est, de l’Amérique du Sud, de l’Arctique et des États insulaires du Pacifique. Dans un magistral essai de configuration de notre avenir, nourri des enseignements tirés de situations historiques passées mais analysées dans leur spécificité respective, Harald Welzer jette un regard pour ainsi dire clinique et tire la conclusion de cette situation avérée : de plus en plus d’hommes disposeront de moins en moins de bases pour assurer leur survie. Des conflits violents opposeront tous ceux qui prétendront se nourrir sur une seule et même portion de territoire ou boire à la même source en train de se tarir. Bientôt la distinction entre les réfugiés fuyant la guerre et ceux qui fuiront leur environnement, entre les réfugiés politiques et les réfugiés climatiques, ne sera plus pertinente tant se multiplieront des guerres nouvelles générées par la dégradation du milieu. Les guerres induites par le climat seront la forme directe ou indirecte de la résolution des conflits du XXIe siècle et la violence est promise à un grand avenir : l’humanité assistera non seulement à des migrations massives, mais à des solutions violentes aux problèmes des réfugiés ; à des tensions dont l’enjeu sera les droits à l’eau et à l’exploitation, mais aussi à de véritables guerres pour les ressources ; à des conflits religieux comme à des guerres de convictions.

Harald Welzer est directeur de recherches en psychologie sociale à l’Université Witten/Herdecke et directeur du Centre de recherche inter- disciplinaire sur la mémoire à Essen. Il est l’auteur de Les exécuteurs. Des hommes normaux aux meurtriers de masse (Gallimard, 2007).

Billets relatifs

Commentaires fermés