Accueil    |    Contact

Accueil » Environnement » Nicolas Hulot claque la porte du Grenelle de l'Environnement

Fondation Nicolas Hulot quitte le Grenelle de l'EnvironnementSuite au report sine die de la taxe carbone, la Fondation Nicolas Hulot a décidé de suspendre sa participation aux groupes de travail menés par le gouvernement dans le cadre des Grenelle de l’environnement et de la mer. Elle l’a expliqué dans un communiqué :

"L’abandon pur et simple de la taxe carbone, alors qu’un processus de concertation était en cours, est symptomatique d’un net recul de la classe politique qui, à droite comme à gauche, n’a pas pris la mesure des enjeux écologiques, et les considère essentiellement comme une variable d’ajustement politique. La prise en compte de l’écologie ne doit pas être opportuniste."

Une lettre ouverte destinée aux 750.000 signataires du pacte écologique, permet à la Fondation Nicolas Hulot d’expliquer sa décision : "Avec le Grenelle de l’Environnement, nous pensions le constat partagé, nous pensions pouvoir nous concentrer sur la recherche de solutions, il n’en est rien. Les mots-clefs des années à venir sont exclusivement la compétitivité, l’emploi, la santé, comme si toutes ces questions ne dépendaient pas profondément de l’état de notre environnement."

La décision n’est pas forcément irréversible puisqu’il s’agit d’une "suspension" mais la Fondation Nicolas Hulot conditionne clairement son retour autour de la table à "des décisions fortes (qui) remettent le développement durable au cœur des politiques publiques." C’est pas gagné quand on voit que Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’Ecologie, se fait taper sur les doigts par Sarkozy puis par Fillon parce qu’elle s’est dite "désespérée" de l’abandon de la taxe carbone…

1 Commentaire

  1. circe dit :

    avez vous demande au peuple français ce qu’il pense de la taxe carbone mr hulot