Accueil    |    Contact

Accueil » Environnement » Les français de plus en plus écolos dans leurs actes

credoc.jpgOn savait les français de plus en plus soucieux de la protection de l’environnement, mais cela ne se répercutait pas forcément de façon aussi proportionnelle dans leurs actions de consommation. Selon une Lettre du Credoc (Centre de Recherche pour l’Étude et l’Observation des Conditions de Vie) publiée cette semaine, les pratiques plus "écolo" semblent se répandre toujours plus, notamment dans les domaines de l’eau, de l’automobile ou des produits bio. En revanche, en matière de chauffage, de logement et de consommation d’énergie, "les progrès se font attendre".

Sur la consommation d’eau, par exemple, deux personnes sur trois cherchent aujourd’hui à économiser l’eau contre 52% en 1995, constate l’étude. Et, de fait, la consommation globale des ménages français est à la baisse depuis plusieurs années en dépit de l’augmentation de la population. Il y a eu une prise de conscience afin "d’éviter le gaspillage de la ressource naturelle".

La consommation des produits bio touche désormais les catégories les plus modestes et n’est plus réservée aux seuls publics aisés, militants ou "Bobo". Le Credoc relève que "52% des personnes disposant de moins de 900 euros par mois consomment aujourd’hui des produits issus de l’agriculture biologique, contre 20% en 1995".

"Huit consommateurs sur dix se servent aujourd’hui de sacs réutilisables pour faire leurs courses" contre 43% en 2005, et ils sont en outre de plus en plus attentifs à la quantité de déchets qu’occasionnent leurs achats.

"L’automobile semble avoir perdu de son aura auprès des jeunes : seuls 59 % des 18-24 ans disposent aujourd’hui d’une voiture, contre 74 % il y a vingt ans". Au-delà d’un effet lié à l’âge (l’usage de l’automobile est toujours plus fréquent après 25 ans car le niveau de ressources augmente et la situation familiale évolue), les nouvelles générations utilisent de moins en moins ce moyen de transport. Peut-être que le coût de la voiture (essence, assurance, etc) joue un rôle aussi très important sur la préférence des jeunes pour les transports en commun !…

Commentaires fermés