Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Archives » L?impact des haies sur les pratiques agricoles, la biodiversité et le paysage

Dans la Somme, le GIE des Beaux Jours est à l?initiative de l?implantation de 13km de haies sur une zone de plaine de grandes cultures. A travers le suivi agro-environnemental, la chambre d’agriculture espère mesurer l?effet d?un réseau de haies sur les pratiques agricoles, la biodiversité et le paysage mais aussi acquérir des références sur le sujet.Le suivi de la croissance des haies assuré par le Centre régionale de la propriété forestière montre un taux de reprise des plants de 95%, un chiffre légèrement supérieur à la moyenne dans ce type de secteur. La vitesse de croissance des plants est moyenne à rapide avec un accroissement de 36cm par an en moyenne pour les arbres de bourrage et 39cm pour les arbres de haut jet. La pression du gibier se fait sentir avec des dégâts de lièvres et de chevreuils.

Au niveau de l’agronomie, le blé et les pommes de terre permettent d’étudier les critères de rendement. Ils sont évalués tous les 2 ans, sur une durée au moins de 10 ans. A cejour, depuis 2003, les résultats montrent une grande homogénéité au sein d?une même parcelle et entre des parcelles voisines.

L?effet des haies sur la faune se voit nettement sur les chevreuils qui apparaissent très nettement.

Billets relatifs

Commentaires fermés