Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Archives » La pollution de l'air des sites d'Aéroports de Paris non contrôlée

Airparif, chargé de surveiller la qualité de l’air en Ile-de-France, n’est jamais parvenu à procéder à des mesures de pollution à l’intérieur des sites des aéroports d’Orly et de Roissy-Charles de Gaulle. Ecologie sans frontière (ESF) demande donc au président d’Airparif d’exiger d’Aéroports de Paris, membre du conseil d’administration de l’association, qu’il se plie à ces contrôles.En 2003, une étude avait été réalisée avec des capteurs placés dans les communes avoisinantes de l’aéroport du nord de la capitale : des niveaux de dioxyde d’azote supérieurs de 20 % à la moyenne régionale y avaient été relevés.

L’Agence française de sécurité de l’environnement au travail (Afsset) demande un suivi régulier de la qualité de l’air dans les parcs de stationnement couverts.

Des associations de riverains de Roissy ont demandé une enquête publique à l’intérieur de la zone aéroportuaire. La direction des affaires sanitaires et sociales a accepté de la financer aux trois quarts. Sur le principe ADP, a donné son accord, mais Airparif attend toujours sa contribution pour boucler le budget de l’enquête.

Ces dernières semaines, une étude estimait sous-évalués les niveaux de pollution dans l’agglomération parisienne, publiés par Airparif. Du coup, la secrétaire d’Etat à l’écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet avait annoncé l’adoption, dès cet été, d’une circulaire fixant des seuils d’information et d’alerte sur la concentration de particules responsables de maladies respiratoires, d’allergies, voire de cancers.

Airparif se défend en invoquant un budget qui depuis dix ans n’a pas augmenté, alors que les problèmes de pollution deviennent de plus en plus complexes, qu’il faudrait financer de nouvelles recherches et équiper les stations de mesure d’appareils plus pointus.

Aujourd’hui, personne n’est capable de dire si la pollution de l’air à Paris s’aggrave ou non.

Billets relatifs

Commentaires fermés