Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Archives » Le ministre de l'agriculture a signé le premier PER bio-combustible

Dominique Bussereau, Ministre de l’agriculture et de la pêche, a signé le 5 septembre 2006, la convention cadre du pôle d’excellence rurale du Pays Beauce-Gâtinais en Pithiverais, centré sur la valorisation et la gestion des bio-ressources, et dédié à la mise en place d’une filière bio-combustibles.

Issu d’un partenariat entre opérateurs privés et publics, le projet vise à substituer à la chaudière de déshydratation actuelle de la coopérative SIDESUP (qui fonctionne au fuel) une chaudière bio-combustible, alimentée au bois puis, au regard des résultats des essais, à la biomasse d’origine agricole.
Le projet concerne aussi la création d’une filière de fourniture de granulés bio-combustibles pour des industries ou collectivités du Pays Beauce-Gâtinais intéressés par ce type d’énergie nouvelle. Le soutien apporté par l’Etat à ce projet répond à un double objectif :
– d’une part, sur le plan économique, il permet de maintenir ou créer des emplois directs et indirects et garantit l’activité de 700 agriculteurs. La mise en place d’une filière bio-combustibles concourt en effet au maintien de 50 emplois directs. Il doit en outre permettre la création de 15 emplois dans la filière bois-énergie et de plusieurs dizaines d’emplois dans le cadre de la valorisation des cultures énergétiques. Ce projet contribue également au maintien ou à la création de 30 emplois en milieu rural ou forestier.
– d’autre part, en matière de développement durable, il contribuera à la réduction des émissions de gaz à effet de serre en substituant aux énergies fossiles des énergies renouvelables.

Le soutien de l’Etat à ce pôle d’excellence rurale s’élève à 553 700 euros. Une aide complémentaire de 143 600 euros, financée par le Compte d’affectation spéciale développement agricole et rural (CAS-DAR), permettra à la chambre d’agriculture d’accompagner les producteurs dans le lancement de cultures énergétiques.

De nouveaux projets seront examinés dans le cadre de la seconde session de candidature et labellisés d’ici la fin de l’année.

Billets relatifs

Commentaires fermés