Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Archives » La localisation des parcelles OGM…gênante

La directive européenne 2001/18 relative aux OGM impose aux Etats membres la publication de registres publics destinés à informer les citoyens sur les emplacements de cultures d?OGM. Le gouvernement français n?a toujours pas transposé cette directive.

Cependant, il prive ses citoyens de l?information indispensable pour se protéger d?éventuelles contaminations. Cette année, plusieurs milliers d?hectares de maïs OGM commerciaux seraient en effet cultivés sur notre territoire, en secret et en toute impunité.Greenpeace avait publié sur son site une carte de France mentionnant les emplacements des champs de maïs transgénique cultivés. Cette carte dynamique est alimentée par les résultats des recherches de terrain menées par des citoyens soucieux de transparence en matière d?OGM.

Assignée en référé au tribunal de grande instance de Paris par les deux agriculteurs dont les champs étaient mentionnés sur la carte, Greenpeace s?est vue condamnée le 27 juillet à retirer de son site les informations concernant leurs champs d?OGM.

Objectif Bio défend le droit des citoyens à être informés et à se protéger des OGM, droit qui devrait être assuré par les autorités françaises. Par solidarité envers cette initiative, Objectif Bio a décidé lui aussi de continuer à alerter le public en relayant ces informations sur son site Internet.

Source : Ressources Solidaires

Billets relatifs

Commentaires fermés