Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Archives » Pollution par les nitrates de sources d'eau potable en Bretagne : la France condamnée

Mercredi 26 juin 2007, la Commission européenne a jugé insuffisants les efforts consentis par la France pour se mettre en conformité sur la pollution par les nitrates de sources d’eau potable en Bretagne, et a saisi la Cour de justice européenne (CEJ). Elle lui demande d’infliger à Paris une amende de plus de 28 millions d’euros, assortie d’astreintes journalières de 117 882 euros, pour cette affaire, qui dure depuis 20 ans !La France avait obtenu un sursis en mars 2007 pour prendre les mesures nécessaires, mais la Commission a constaté que « seul un nombre très faible d’exploitants ont souscrit aux mesures agro-environnementales volontaires essentielles à la mise en ?uvre du plan. » Ceci dit, elle s’inquiète « des incertitudes » sur sa mise en ?uvre complète au 1er janvier 2008.

Depuis 1987, la France devrait appliquer la directive européenne de 1975, qui limite le taux de nitrates à 50 mg/l dans les eaux de surface destinées à la production d’eau potable. En 2001, la Cour de justice européenne constatait que 37 rivières en Bretagne avaient des concentrations excédant 50 mg/l.

C’est l’élevage et les cultures intensifs pratiqués en Bretagne qui sont en cause. Cette région représente 7 % de la surface agricole française mais rassemble 50 % des élevages de porcs, 50 % des volailles et 30 % des bovins. C’est aussi une grande région de production légumière, consommant beaucoup d’engrais azotés.

La Bretagne va devoir changer sa pratique agricole, c’est certain.

Commentaires fermés