Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Archives » Procès de l'Erika : des peines raisonnables contre Total

Dans le cadre du procès de l’Erika, les juges ont réclamé lundi 4 juin 2007, des peines maximales à l’encontre de Total, du propriétaire et du gestionnaire du pétrolier, dont le naufrage avait provoqué une immense marée noire en décembre 1999 sur les côtes françaises.Total, propriétaire de la cargaison, devrait écoper d’une amende maximale de 375.000 euros pour «pollution», mais Bertrand Thouillin, la seule personne physique du géant pétrolier qui était poursuivie, a été relaxé.

Giuseppe Savarese, propriétaire de l’Erika, et le gestionnaire, Antonio Pollara, risquent un an de prison, avec une possibilité de sursis, et l’amende maximale de 75.000 euros, pour avoir été «par imprudence et négligence» à l’origine d’une «pollution» et pour «mise en danger de la vie d’autrui».

La société de classification italienne Rina, chargée notamment d’inspecter les travaux effectués sur le bateau, aurait une amende maximum pour «pollution» de 375.000 euros.

Karun Mathur, le capitaine indien, pourrait avoir une amende de 10.000 euros.

Les membres des secours ont été relaxés.

375.000 euros pour Total, c’est pas grand chose !

Billets relatifs

Commentaires fermés