Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Tourisme / Evenements » Le film "Sans terres et sans reproches" au Parlement européen de Bruxelles

Sans terres et sans reprochesLe groupe des écologistes européens au Parlement européen et ses députés Sandrine Bélier, Michèle Rivasi, Catherine Grèze et José Bové organisent la projection du film "Sans terres et sans reproches" le mardi 16 novembre 2010 à 19h au Parlement européen de Bruxelles en présence de la réalisatrice Stéphanie Muzard Le Moing et de Jacques Maret, paysan, éleveur en bio, auteur du livre "Le Naufrage Paysan : Ou comment voir l’avenir en vert" ! Un débat riche en perspective aura lieu après la projection !

"Posant d’emblée que l’agriculture serait au cœur d’une "quatrième Guerre mondiale", ce documentaire de Stéphanie Muzard Le Moing et Éric Boutarin s’intéresse aux divers fronts qu’ont ouverts des "paysans résistants du Quercy". Heureusement, la métaphore guerrière s’efface vite, au profit des témoignages d’une paysanne boulangère en recherche de terres, d’un duo très réjouissant d’agriculteurs retraités, d’une institutrice (et "femme d’agriculteur"), d’un maraîcher biodynamique, de deux éleveurs de brebis, d’une chevrière, d’une apicultrice et productrice-transformatrice de petits fruits en bio…
Faisant tous preuve d’une détermination impressionnante, la plupart de ces agriculteurs indubitablement "hors normes" ont développé un projet "atypique" et se sont installés "hors cadre familial". Ils mettent plus particulièrement l’accent sur les difficultés que rencontre un nouveau venu pour accéder à un foncier "cadenassé par la PAC" (les primes sont allouées en fonction des surfaces, ce qui incite à cumuler les hectares). Les OGM, Organisme Génétiquement Modifié, en prennent évidemment pour leur grade. À l’inverse, les vertus de l’agriculture biologique, de la spiruline et du bois raméal fragmenté sont célébrées avec talent.
Rythmé par des images récurrentes de chèvres, de cochons, de brebis et de survols en ULM du Parc naturel des Causses, ce beau film interroge sur le manque de soutien dont souffrent nombre de candidats à l’installation. Mais il se pourrait aussi qu’il suscite quelques nouvelles vocations…" (Alain Chanard, Transrural intitiatives)

Commentaires fermés