Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Agriculture Biologique » Des parcelles OGM non déclarées selon Greenpeace

Mercredi 5 septembre, une vingtaine de militants de Greenpeace se sont rendus dans le Gers, pour dénoncer l’existence d’une exploitation illégale et porter plainte contre X auprès du procureur de la république d’Auch, puisque l’exploitant n’a pas respecté l’obligation de déclarer au ministère de l’agriculture les parcelles transgéniques qu’il cultive. "L’Etat est totalement incapable de faire respecter la seule règle qu’il a établie, à savoir l’obligation de déclarer sa parcelle OGM", indique Greenpeace qui parle d’une "vaste hypocrisie qui consiste à répéter que l’on peut contrôler les OGM en milieu ouvert."

L’administration se défend en disant que "soit l’identification de la parcelle concernée a été mal faite, soit l’agriculteur n’a pas déclaré sa parcelle", invoquant des délais de déclaration trop courts (15 mars au 15 mai). Le représentant de l’Etat invoque également la peur de certains agriculteurs, suite au suicide récent d’un cultivateur de maïs OGM…

Commentaires fermés