Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Agriculture Biologique » Un agriculteur bio face à l'hostilité du monde paysan à Teilhet (63)

Agriculteur bio menacé en AuvergneJean-Hugues Bourgeois, 28 ans, originaire des Hautes-Alpes, s’est installé en agriculture biologique début 2006 à Saint-Gervais d’Auvergne (Puy-de-Dôme), près de Teilhet, sur huit hectares d’une terre humide et ombragée, dont pas grand monde ne voulait. En 2007, il accepte l’offre de reprise progressive de quelque 50 hectares de "très bonnes terres" appartenant à Georges Message, un agriculteur local proche de la retraite.

Depuis, rien ne va plus : des chèvres de son troupeau ont été tuées, sa fille de 8 ans a reçu des menaces de viol et de mort, des inscriptions comme "La Boge aux paysans ! Va-t’en !" ont recouvert ses murs, pneus crevés, incendie d’un hangar de foin… L’hostilité du monde paysan local n’a qu’un seul but : le faire quitter sa ferme "La Boge" et la région.

Apparemment, tout s’est envenimé à partir de l’offre de Georges Message qui dit : "Vu le terrain qu’il avait, il ne risquait pas de faire vivre sa famille, en revanche mes terres ne feront peut-être pas de lui un riche, mais il pourra en vivre". La convoitise et la jalousie sont bien à l’origine de cette cabale…

"Je n’aurais jamais pensé que cela puisse aller aussi loin. La preuve qu’on ne connaît jamais vraiment ses voisins… et sa famille", ajoute Georges Message laissant entendre que "certaines personnes avec qui il est un peu parent" sont peut-être mêlées à cette histoire.

Une information judiciaire a été ouverte par le procureur de la République de Riom. La peine la plus lourde encourue par les auteurs est de dix ans de prison pour destruction d’un bien par incendie. En 2008, c’est hallucinant qu’une histoire pareille ait lieu. Ce n’est vraiment pas à la gloire du monde paysan…

07/10/08 : la suite ici.

02/12/08 : la suite ici.

9 Commentaires

  1. "Des menaces de viol et de mort…"
    En effet ça ne met pas en valeur le monde paysan d’aujourd’hui !
    Bonne journée à vous!
    Gael, rédacteur du blog de http://www.bien-et-bio.com

  2. JEAN LUC MIMAULT dit :

    ne mettons pas tous le monde paysan dans le meme panier certain heureusement respecte encore les valeurs lieé a leur profésion pour les autres se ne sont pas des paysans !!!!!!!!!!!!! .
    depuis la diffusion de ce reportage dans la presse le silence!!!!!!
    qu’elles sont les suites de cette affaire ?
    AMITIER A JEAN HUGUES

  3. Sandrine dit :

    Bonjour,

    Comment peut-on menacer un enfant de 8 ans ? Comment peut-on menacer de s’en prendre à un innocent ? Quelle angoisse pour ses parents ! Que faire ? Laisser tout tomber ou continuer avec la peur de regretter si l’irréparable se produit ? C’est trop dur ! Il faut de toute urgence une enquête sérieuse pour arrêter ces fous.

    Bon courage

    Sandrine

  4. Vincent dit :

    Ce qui se passe contre jean hugues bourgeois est le signe malheureux que certains fermiers ont oublié et bafoué les valeurs humaines ancestrales de la paysannerie et jettent l oprobe sur les honnetes fermiers courageux comme jean hugues et je suis solidaire avec toi, courage, la france s emeut et est indignee par ce qui t arrive et a ta famille ! je souhaite qu un comité de soutien se crée afin de t aider a reparer ce mal injuste qui t a ete fait. garde foi en ton exploitation bio. on te soutiens ami !

  5. Vincent dit :

    Pour tout ceux qui desirent creer un comité de soutien pour jean hugues bourgeois agriculteur bio a teilhet 63 Injustement harcelé, menacé de mort et qui a vu 10 De ses chevres tuees et sa grange a foin brulee ! stop a cette horreur en 2008 ! reunissons nous pour l aider. mon e.mail phone ; vinz@imode.fr merci a tous pour lui de votre soutien

  6. idi dit :

    Samedi 25 octobre, nous étions environ 120 à se rassembler devant la mairie de Teilhet pour manifester notre soutien envers Jean Hugues et sa famille et faire pression pour ne pas que cette affaire tombe dans les oubliettes !
    Le stock de foin a été reconstitué, il manque des céréales bio ou en 2° année de conversion (orge, avoine, triticale) et des protéagineux (pois), mais aussi de soutien financier (pour payer le transport, construire un tunnel pour abriter anaimaux, fourrage…), de soutien morale et physique
    chèque à l’ordre de Jean Hugues Bourgeois à envoyer:
    Maison des paysans (confédération paysanne)
    Solidarité Jean Hugues
    Marmilhat
    63370 Lempdes
    Tel: 04 73 14 14 09

  7. basalte dit :

    Ces mêmes faits sont arrivés à des amis dans l’Aveyron il y a 4 ou 5 ans. Eleveurs de chèvres et à la confédération paysanne dans un coin de la FNSEA avec des vaches. Menaces d’incendie, clotures coupées par morceaux de quelques mètres, ouverture des robinets d’eau la nuit dans la bergerie, insultes etc…. Il y a des abrutis partout mais dans ce milieu rural, il est parfois plus violent.

  8. l'Auvergnat dit :

    que la gendarmerie trouve les coupables,car cala est intolérable!!!!pourquoi cet acharnement,qui peut etre géné par la présence d’un agriculteur bio????avez des réponses?

  9. cathy49 dit :

    je suis desolee que mr bourgeois soit oblige de quiter sa ferme ceux qui lon force a partir sont des salauds tout le monde a le droit de travailler j espere pour lui qu il va pouvoir retrouver un autre endroit ou recommencer sont activitee je lui souhaite bon courage existe til un comite de soutien bonne chance a vous et a votre famille catherine