Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Agriculture Biologique » L'embargo sur le MON 810 : jusqu'à quand ?

OGM j'en veux pasVendredi dernier, l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA) a estimé qu‘"aucune preuve scientifique, en termes de risques pour la santé humaine ou animale ou pour l’environnement, n’a été fournie pour justifier l’invocation d’une clause de sauvegarde". Donc, si la Commission Européenne suit l’argumentaire de l’EFSA, l’embargo français sur le MON 810 pourrait être levé… Mais la Commission européenne pourrait prendre son temps avant de demander à la France de renoncer à interdire la culture commerciale du maïs génétiquement modifié MON 810.

Greenpeace France a estimé que l’avis de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) apportait "une nouvelle preuve de l’incapacité de cette agence et de la nécessité de la réformer". La Fédération France nature environnement a également condamné une décision qui tend à privilégier "la défense des intérêts commerciaux des marchands du vivant". L’ancienne ministre Dominique Voynet a appelé le ministre de l’écologie, Jean-Louis Borloo, à "aller plus loin en rendant publics les tests de toxicité dont il dispose".

Le commissaire en charge de l’environnement, Stavros Dimas, lui-même très réservé à l’égard des OGM, pourrait choisir d’attendre un peu avant de demander à ses collègues de reprendre à leur compte l’avis des experts de l’EFSA.

Paris a annoncé son intention de maintenir son embargo et peut disposer de précieux alliés au sein du conseil des ministres européens. Les Etats membres, qui sont censés décider sur recommandation de la Commission, après avis scientifique de l’EFSA, ne parviennent pas à s’entendre afin d’autoriser la culture ou les importations de produits OGM. Et c’est à l’exécutif européen de trancher in fine.

La présidence française de l’Union a suggéré de revoir les procédures actuelles, de sorte que le "principe de précaution" soit préservé. D’ici fin décembre, la présidence française fera-t-elle avancer les choses ?

Commentaires fermés