Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Agriculture Biologique » J-H. Bourgeois, l'éleveur bio de Teilhet, abandonne

Agriculteur bio menacé en Auvergne"Je suis fatigué, écoeuré, j’ai donc décidé de quitter le village", a déclaré lundi Jean-Hugues Bourgeois, découragé par les menaces de mort et les actes de vandalisme visant depuis des mois sa famille et sa ferme.

Il a vendu la semaine dernière son troupeau de 35 chèvres et de 170 brebis. Il est, malgré tout "à la recherche d’une ferme ailleurs" pour y poursuivre son activité.

Un nouvel incendie avait détruit une grange, en octobre dernier. Début novembre, l’une de ses agnelles avait été retrouvée morte et les analyses toxicologiques effectuées par l’Ecole vétérinaire de Lyon ont révélé que l’animal avait été empoisonné avec un produit actif "que l’on retrouve dans la mort-aux-rats"…

Apparemment, l’enquête "se poursuivra après le départ de M. Bourgeois car, selon une source judiciaire, les faits incriminés sont inadmissibles". A suivre donc…

3 Commentaires

  1. Heureka3006 dit :

    Honte aux Teilhetois qui se taisent.

    Teilhet s’est fait une bonne publicité: en terme de marketing, on fait très fort !
    L’enquête de gendarmerie va pouvoir s’arrêter, si toutefois elle a commencé.
    Merci quand même aux courageux du village qui ont soutenu l’éleveur.
    Une seule consigne : "Teilhetois et casse-toi"; accueillants les gens du coin !

  2. Martine dit :

    Bonjour,

    D’un côté on nous dit qu’il faut faire du bio, mais de l’autre rien est fait pour les agriculteurs qui sont dans le vrai et qui veulent cultiver sain.Bravo pour les habitants de Teilhet. Mais attention un jour vos enfants vous demanderont peut être pourquoi vous n’avez rien fait, vos enfants vous accuseront.

  3. Guignol dit :

    Bon courage à Mr Bourgeois , il en mérite.
    Mais nous a-t-on raconté toute l’histoire ?
    Souvent dans tel ou tel affaires, il y a une toute petite chose que l’on oublie.
    J’espére quand même que tout se réglera rapidement et bonne année 2009 à tous dans ce monde qui part à la dérive.