Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Agriculture Biologique » L'investissement solidaire pour l'installation d'agriculteurs bio

Investissement collectif solidaireL’association Cata33 est le "Collectif pour l’achat de terres agricoles en Gironde", qui s’est mobilisé pour acheter un terrain et lancer l’exploitation agricole bio d’un jeune agriculteur sans terre. Entre septembre et décembre 2008, l’appel à souscription de Cata 33 a permis d’amasser dans ce but 78.400 euros, sans crédit ni subventions. A 24 ans, Julien Bonnet a donc pu s’installer en maraichage sur les 10 ha acquis, appelés "Les terres de Fougueyra", certifiés bio.

Une SCI, une société civile immobilière, a été créée avec les 380 sociétaires qui ont investi. Les parts de 100 € leur donnent un droit de vote mais pas de rémunération. S’ils quittent l’aventure, ils récupèrent leur mise, indexée sur le barème des terres agricoles, fixé par le ministère de l’Agriculture.

Les objectifs de Cata33 sont bien loin de toute ambition spéculative. Il s’agit plutôt de "défendre et promouvoir une agriculture vivrière et de proximité, une agriculture qui soit socialement équitable, économiquement viable, respectueuse de la biodiversité, du paysage et de l’environnement culturel."

Le jeune maraîcher paye un loyer de 1.200 euros par mois correspondant aux frais divers, impôts fonciers, taxes, assurances, et trésorerie minimum. Il a, lui, acheté les bâtiments agricoles. Ses premières récoltes arriveront en juin et seront vendues par le biais d’une Amap ainsi que pour la cantine scolaire de Flaujagues (33), commune sur laquelle il est installé.

D’autres initiatives de ce genre voient le jour, comme La Foncière Terre de liens, qui est un outil d’investissement solidaire destiné à collecter de l’épargne citoyenne et à acquérir des terres pour installer ou maintenir des porteurs de projets agri-ruraux respectant la charte de Terre de liens, puisque l’accès au foncier est devenu un frein au maintien et à l’installation d’activités agricoles et rurales respectueuses de l’environnement.

Commentaires fermés