Accueil    |    Contact

Accueil » Agriculture Biologique » Vaccin FCO-FCE contre la Fièvre Catarrhale Européenne : une obligation absurde

Contre le vaccin FCO obligatoireLa FCO-FCE (Fièvre Catarrhale Européenne) est une maladie qui touche les animaux, elle est non contagieuse, non transmissible à l’homme, originale dans nos contrées parce que vectorielle, peu pathogène pour les sérotypes 8 et 1 actuels et susceptible d’immunité naturelle (25 sérotypes, à ce jour !). Cependant, par son arrêté du 4 novembre 2008, soit deux ans après l’arrivée de la FCO-FCE sur notre territoire, le Ministère de l’Agriculture a rendu obligatoire pour tous les élevages, à partir du 15 décembre 2008, la stratégie vaccinale contre la fièvre catarrhale avec une date limite au 30 avril 2009 : les objectifs sont vagues et aucune garantie quant à sa durée d’efficacité, son innocuité et son effet sur la diminution de la charge virale ou sur le contrôle du portage viral des animaux vaccinés, n’ont été définis.

L’agent viral est transmis par la piqûre d’un insecte autochtone, hématophage (la femelle au moment de la reproduction), de la famille des moucherons culicoïdes, qui mature la particule virale au travers de ses intestins et dans ses glandes salivaires pour la rendre infectante (compétence vectorielle). Les culicoïdes, présents depuis des millions d’années sur nos territoires, occupent nécessairement une place irremplaçable dans l’équilibre des niches écologiques européennes. Se nourrissant également et en permanence sur la faune des mammifères sauvages et sur d’autres animaux domestiques, ils disséminent des particules virales partout dans des «réservoirs» multiples et inconnus. C’est pourquoi l’élimination du virus de la FCO – FCE est impossible.

Pour cette raison, l’éleveur doit en tout état de cause pouvoir choisir les moyens et la méthode à mettre en place dans son élevage pour affronter et domestiquer la FCO – FCE. Parce que la vaccination n’est en aucun cas la solution à long terme, parce que l’éradication d’une maladie vectorielle est impossible, parce qu’un élevage non vacciné ne présente aucun danger pour ses voisins, des vétérinaires regroupés dans le GIE Zone Verte demandent l’arrêt immédiat de la mise en place d’une vaccination obligatoire contre la FCO – FCE.

En savoir plus sur le vaccin FCO.

Billets relatifs

Commentaires fermés