Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Agriculture Biologique » Un site pour les victimes des pesticides

Victimes des pesticidesLe site victimes-pesticides.org a ouvert hier, avec vocation à rassembler les victimes au niveau national, les conseiller et les soutenir, pour montrer qu’il y a un véritable problème. L’ONG Mouvement pour les droits et le respect des générations futures (MDRGF) et l’Alliance Santé Environnement (HEAL, basée à Bruxelles), qui œuvrent pour la protection de la santé par la protection de l’environnement, sont à l’origine de ce réseau des victimes de pesticides.

Le but est aussi de mettre en place des actions juridiques à l’encontre des pollueurs, qu’ils soient agriculteurs ou fabricants de pesticides, de faire valoir le principe de précaution inscrit dans la législation française et d’obtenir des pouvoirs publics une restriction de l’usage de ces substances.

Substances cancerogènes ou mutagènes (elles induisent des mutations des gènes, pouvant causer des déséquilibres physiologiques ou des cancers), substances toxiques pour la reproduction : ce sont des substances CMR. Encore pire : les perturbateurs endocrinaux, qui modifient les systèmes hormonaux, pouvant entraîner des problèmes des organes sexuels, et des problèmes neurologiques (maladie de Parkinson, troubles psychomoteurs).

Il faut développer les actions comme la 4ème Semaine sans pesticides qui a eu lieu récemment, pour que les gens prennent connaissance et conscience des dangers. Aujourd’hui, il n’existe pas de normes fixant un seuil de concentration maximale des pesticides dans l’air, alors que ça existe pour l’eau. Il n’existe pas non plus de valeur limite d’exposition aux pesticides, alors qu’il en existe dans l’industrie, pour chaque molécule et en fonction du poste de travail…

1 Commentaire

  1. NATHALIE dit :

    INTERDISONS LES PESTICIDES