Accueil    |    Contact

Accueil » Agriculture Biologique » Des faucheurs occupent un site de stockage de soja OGM à Sète

OGM j'en veux pasUne centaine de personnes, membres du mouvement des "Faucheurs volontaires", occupent depuis ce matin le site de Sea Invest/Sogema, importateur de soja OGM, sur le port de Sète (34). Les Faucheurs réclament une sécurisation du stockage dans des locaux hermétiques, l’un pour le soja OGM, un second pour les produits non OGM. Ils veulent ainsi dénoncer les importations de tourteaux de soja transgénique provenant d’Amérique du Sud (Paraguay, Brésil, Argentine) et revendus aux agriculteurs français pour servir d’alimentation pour le bétail. Ces tourteaux transitent par Sea-invest, entreprise de stockage qui dispose de plusieurs hangars dont deux dédiés au soja OGM pour une capacité d’environ 50 000 tonnes.

Par ailleurs, ce matin, le tribunal correctionnel de Béziers a condamné José Bové à 1500 € d’amende et une autre faucheuse volontaire, Isabel Ibarondo à 1500 € avec sursis, suite à un fauchage symbolique au cours duquel plusieurs centaines de militants avaient arraché un épi de maïs OGM chacun dans un champ de Murviel-lès-Béziers (34) en août 2006.

Les Faucheurs occupant le site de Sea Invest/Sogema réclament des rendez-vous avec les élus, dont le député-maire UMP de Sète François Commeinhes et le président DVG de la Région Georges Frêche, la Région étant gestionnaire du port. Ils veulent que la région Languedoc-Roussillon interdise les OGM, leur culture et leur importation, et réclament une traçabilité pour que les consommateurs sachent s’ils mangent des OGM, d’où leurs banderoles "Des OGM pesticides se cachent dans mon assiette, mange et tais-toi."

Commentaires fermés