Accueil    |    Contact

Accueil » Agriculture Biologique » Un viticulteur décède d'une "maladie professionnelle" due aux pesticides

Ceux qui ont vu le film "Severn" de Jean-Paul Jaud sur les dangers liés aux pesticides, réalisateur aussi de "Nos enfants nous accuseront", se souviennent peut-être de Yannick Chénet, qui y témoignait. En effet, ce viticulteur était atteint d’une "maladie professionnelle" due aux pesticides.

A 45 ans, après 8 ans de combat, Yannick Chénet, viticulteur à Saujon (Charente-Maritime) s’est éteint samedi soir des suites d’une leucémie reconnue comme maladie professionnelle par la Mutualité sociale agricole. Dans le film "Severn", Yannick Chénet livrait un témoignage poignant sur sa maladie : "Les produits qui m’ont empoisonné et ceux qu’on me donne pour me guérir sont fabriqués par une seule et unique firme."

Le dossier de la MSA ne précise pas quel produit spécifique serait à l’origine de la maladie, mais le benzène, fréquemment utilisé comme solvant ou diluant, est fortement suspecté.

Ce décès est l’un des tout premiers officiellement du aux pesticides. Tout comme pour les victimes de l’amiante, les victimes de l’utilisation des pesticides en agriculture intensive commencent à se regrouper et à s’organiser : pour preuve, le nombre de dossiers déposés à la MSA pour reconnaissance de maladie professionnelle est passé d’une quinzaine à plus de 100, en quelques mois. La multiplication des jurisprudences en faveur des agriculteurs est donc très attendue…

Commentaires fermés