Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Archives » Le réchauffement climatique entraînerait une migration de populations d'ici à 2050

Un rapport de l’ONG britannique Christian Aid, publie un rapport aujourd’hui, appelé Marée humaine : la véritable crise migratoire, indiquant que plus d’un milliard de personnes devraient migrer d’ici à 2050 à cause du réchauffement climatique. »Nous pensons que la migration forcée est désormais la menace la plus pressante contre les populations pauvres dans les pays en voie de développement », affirme John Davison, un des auteurs du rapport.

Aujourd’hui, l’ONG estime que 163 millions de personnes ont déjà dû quitter leur foyer à cause de conflits, de catastrophes naturelles et de grands projets de développement comme la construction de barrages.

« Au rythme actuel, un milliard de personnes supplémentaires seront forcées de quitter leurs foyers entre maintenant et 2050 », écrit l’organisation. 645 millions de personnes devraient migrer à cause de grands projets, 250 millions à cause de phénomènes liés aux changements climatiques, tels les inondations, la sécheresse ou la famine, et 50 millions à cause de conflits et atteintes aux droits de l’homme.

Le rapport souligne qu’à plus long terme, d’ici à 2080, entre 1,1 et 3,2 milliards de personnes manqueront d’eau et entre 200 et 600 millions souffriront de la faim. Chaque année, entre 2 et 7 millions de personnes seront affectées par la hausse du niveau des océans.

Ces déplacements vont, selon l’ONG, entraîner des conflits dans les pays où les ressources sont rares.

L’ONG appelle à une « action urgente » de la communauté internationale afin de prendre de « fortes mesures de prévention ».

Billets relatifs

Commentaires fermés