Accueil    |    Contact

Accueil » Alimentation Bio » Résidus de pesticides dans notre alimentation : étude de l'Efsa

Pesticides dans l'alimentationL’EFSA (Agence européenne de sécurité alimentaire) a publié son premier rapport sur les résidus de pesticides dans les denrées alimentaires (fruits, légumes et céréales européens) observés dans l’ensemble de l’Union européenne en 2007. Elle évalue l’exposition des consommateurs par le biais de leur alimentation. 96% des échantillons analysés étaient conformes aux dispositions légales maximales de résidus (LMR).

Le rapport révèle donc la présence de produits phytosanitaires de synthèse dans 45 % des céréales, fruits et légumes analysés dans les 27 Etats membres. L’analyse des 74 305 échantillons de plus de 350 marchandises a permis de détecter 374 pesticides différents, dont 72 dans les céréales. En France, 52,24 % des échantillons contiennent des produits phytosanitaires de synthèse et 8,54 % dépassent les LMR. Plus grosse consommatrice de pesticides en Europe (110 000 tonnes, dont 100 000 pour l’agriculture), la France ne montre pas l’exemple…

Parmi les fruits et légumes les moins respectueux des limites en pesticides, on trouve poivrons, tomates, poireaux, laitues, fraises, raisins et mandarines.

Les troubles aigus dus aux pesticides frappent les muqueuses et la peau (40 % des cas étudiés), le système digestif (34 % des cas), le système respiratoire (20 %), le reste de l’organisme (24 %). Fin juin, l’Inserm a établi un lien entre l’usage de pesticides et la maladie de Parkinson dans la profession agricole.

Le Grenelle de l’environnement prévoit de diviser par deux l’usage de pesticides d’ici à 2017 : il y a donc encore du boulot !

3 Commentaires

  1. miam dit :

    Bonjour à tous!
    J’adore les produits bio mais le problème c’est qu’il n’y a pas de magasins près de chez moi :'(
    J’étais donc très triste jusqu’à ce que je découvre RETOUR VERS LE BIO.
    Il te livre, direct à la maison ou encore au travail, des paniers de fruits et légumes bio. Et en plus c’est super bon!!

  2. Claude 1660 apprenti bio dit :

    C’est du commerce : on fait un peu de naturel, 0,00001% et on peut dire que son produit est écologique, marrant non. Soyons sérieux, je pense que le consommateur lui ne s’y trompera pas.

  3. Agro-media dit :

    Récemment, une étude réalisée par des chercheurs canadiens a montré la présence de résidus de pesticides issus d’aliments transgéniques dans le sang de femmes, dont certaines enceintes. Pourtant aucune n’avait de contact avec l’agriculture ou avec les pesticides, donc tout provient de la nourriture. Des résidus ont également été retrouvé dans le sang de cordon des foetus.