Accueil    |    Contact

Accueil » Développement Durable » Les prix Pinocchio 2010 décernés aux entreprises les moins vertes

Prix Pinocchio 2009Les Amis de la Terre, ont remis hier, les "prix Pinocchio", qui permettent à l’association de dénoncer, sur un ton décalé, certains discours "faussement développement durable, avec parfois un décalage entre le discours de façade et les impacts de leurs activités, notamment dans les pays du sud".

Cette année, la banque Crédit agricole, le groupe agro-alimentaire Somdiaa et le groupe minier Eramet montent sur le podium en devenant les "lauréats" des "Pinocchio" 2010 désignés par les votes de quelque 6.000 internautes. Bolloré, Total, EDF ou Areva, avaient été "distingués" lors des deux premières éditions…

Dans la catégorie droits de l’Homme, le groupe Somdiaa, filiale de Vilgrain, organise l’extension de ses activités de production de canne à sucre "aux dépens des communautés rurales qui voient leur sécurité alimentaire menacée".

Le prix de la catégorie environnement revient à Eramet "pour le projet de développement de la mine de nickel de Weda Bay, en Indonésie" qui menacerait de "fragiles écosystèmes forestiers de l’île d’Halmahera".

Pour le prix de la catégorie "greenwashing", le Crédit agricole remporte la palme avec un spot télévisé vantant les bienfaits du "green banking". Vous ne le connaissezsans doute pas car il a été diffusé dans plusieurs pays mais pas en France. Une campagne de communication qualifiée de "sortie de route" par Jacques-Olivier Barthes, porte-parole de l’Observatoire indépendant de la publicité (OIP), partenaire des Pinocchio, alors que les entreprises auraient plutôt tendance à faire quelques progrès en la matière.

Si la forme se veut "décalée et humoristique", le fond reste "sérieux", l’objectif étant de dénoncer les impacts sociaux ou environnementaux de certaines activités, rappelle Aloys Ligault des Amis de la Terre.

1 Commentaire

  1. Rien d’anormal semble t-il ou plutôt de prévisible.
    "Ap2E – Agir pour une Economie Equitable" a lancé en début 2010 sa 2iéme campagne d’action en direction des sociétaires des banques mutualistes, dont le Crédit Agricole; ci dessous le modèle de lettre qui leur était proposé:
    =========================
    OBJET: Demande de renseignements et si nécessaire d’inscription de points à l’ordre du jour de l’Assemblée Générale statuant sur les comptes de l’exercice 2009 ou à défaut celle statuant sur les comptes de l’exercice 2010.

    Monsieur le Président,
    Dans le cadre du droit à l’information du sociétaire de notre banque coopérative je vous serai reconnaissant

    1° de bien vouloir me donner les informations en votre possession concernant les points suivants :
    11. Avantages et inconvénients pour notre banque de la prise de participation à 70%, avec la Société Générale banque privée et non coopérative, dans la société Amundi. Cette société non coopérative échappe à tout contrôle des sociétaires. Comment et par qui le contrôle, tout particulièrement de l’éthique qu’elle affiche est-il assuré ?
    12 Situation de la filiale grecque Emporiki : les pertes sont importantes, un apport de 850 millions d’€ a été annoncé. Un plan social est en cours. Comment les principes coopératifs sociaux, d’humanisme et de solidarité seront-ils appliqués dans un pays européen en grande difficulté économique ? Quelles répercussions sur notre banque ?
    13 Le Groupe Crédit Agricole détient une participation de 18,2% en parts pour 26,02% en voix, dans le fonds d’investissement européen Eurazeo. Celui-ci est actionnaire numéro un dans les groupes Accord et Carrefour, acteurs majeurs pour l’économie française compte tenu de leur place en France mais aussi dans le Monde. Comment dans ce partenariat qui échappe au contrôle des sociétaires, le représentant du Crédit Agricole reste fidèle à nos principes coopératifs et en particulier à la primauté de l’humain sur la spéculation ?
    14 Indication des montants des encours des dépôts et des montants des encours de crédits au niveau de notre banque et par département couvert par son activité ou à défaut le ratio encours crédits/ encours dépôts conformément aux « données obligatoires transmises à la Banque de France pour établir ses statistiques CENTRALISATIONS FINANCIÈRES TERRITORIALES Encours des crédits au …. – Encours des dépôts au …. ». et nous indiquer les actions spécifiques de notre banque pour le soutien aux économies locales, départementales et régionales.

    2° de bien vouloir inscrire à l’ordre du jour de l’Assemblée Générale statuant sur les comptes de l’exercice 2009 ou à défaut celle statuant sur les comptes de l’exercice 2010.
    21 Parité
    L’Assemblée des sociétaires prend acte qu’une loi va prescrire la parité dans les Conseils d’Administration des sociétés cotées en bourse. En conséquence considérant les valeurs coopératives auxquelles sont attachés tous les sociétaires, l’assemblée mandate les instances dirigeantes pour lui proposer un « plan parité » qui s’appliquerait dès les prochains renouvellements.
    22 Cumul des mandats électifs et représentatifs
    L’Assemblée des sociétaires prend acte que dans les instances politiques le cumul des mandats a été limité. En conséquence constatant que dans certaines instances le nombre de mandats détenus par une personne pouvait être important, mandate les instances dirigeantes pour lui proposer un « plan limitation des mandats » qui s’appliquerait dès les prochains renouvellement.
    23 Consultation des sociétaires
    L’Assemblée des sociétaires considérant l’ensemble des dérives tant financières, que d’orientation, et d’investissements au cours des dernières années, dérives qui ont eu de graves répercussions sur la banque, mandate les instances dirigeantes pour lui proposer des modalités de consultation de tous les sociétaires pour ces décisions. Elle les mandate également pour la mise en place d’observatoires composés de sociétaires tirés au sort sur une liste de volontaires. Ces observatoires auront pour mission l’observation et l’information de l’ensemble des sociétaires sur la mise en place des décisions prises, ou sur les dérives constatées, en particulier dans les sociétés non coopératives filiales directes de la banque, par exemple Amundi, Emporiki, Eurazeo.
    Compte tenu de votre attachement à un fonctionnement démocratique, durable et équitable de notre Banque, vous remerciant de la suite positive que vous donnerez à ma demande, je vous prie d’agréer Monsieur le Président mes sincères salutations coopératives
    Signature
    contact ap2e@orange.fr