Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Ecologie » José Bové et des militants anti OGM reçus au Ministère de l'Ecologie

Des militants anti OGM ont été reçus au ministère de l’Ecologie hier, mardi. Ils ont exigé la mise en place immédiate d’un moratoire sur les OGM, et ont menacé de procéder à de nouveaux fauchages faute d’avancée sur ce dossier, selon José Bové.Il a précisé qu’il s’agissait "d’interpeller l’Etat sur la nécessité de mettre en place un moratoire immédiat sur les cultures en plein champ d’OGM"

"Il n’y a aucune transparence sur ce qui se passe sur le terrain. On ne sait pas où sont les plantations d’OGM et il y a un risque de pollution dans les jours et les semaines à venir lié à la pollinisation dans les champs".

"L’Etat n’a pris aucun moyen pour contrôler la non-pollution au niveau de la récolte, du transport, du stockage ou de la commercialisation de ces maïs OGM".

"Nos interlocuteurs nous ont renvoyé au débat du "Grenelle de l’environnement".

"On leur a dit que ce n’était pas satisfaisant et qu’il faudrait qu’on ait dans les jours qui viennent une parole forte du ministre ou du président sur cette question sinon les faucheurs appeleraient à des actions de désobéissance civile dans les champs".

Le ministère de l’Ecologie a indiqué, de son côté, que "ce dossier est actuellement étudié sous ses différentes facettes par plusieurs groupes de travail du "Grenelle Environnement" : les conclusions de ces travaux sont attendues dans le courant du mois de septembre 2007"…

Commentaires fermés