Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Energie / Habitation » Les biocarburants : pas forcément écologiques

Les biocarburants pourraient ne pas être la solution pour lutter contre le réchauffement climatique, selon un spécialiste des sciences atmosphériques de l’université de Stanford, en Californie, Mark Jacobson. Selon son étude parue dans la dernière édition de la revue Environnemental Science & Technology, si l’ensemble du parc automobile des Etats-Unis était converti à l’éthanol, le nombre de décès liés à la pollution augmenterait de 4 % environ. Pourquoi ?

Théoriquement, ces carburants issus de plantes (alcool distillé à partir de plantes telles que betterave, maïs, canne à sucre ou colza pour le diester) diminuent les émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique : un litre d’éthanol peut réduire jusqu’à 75 % ces émissions par rapport à un litre d’essence d’origine fossile. Cependant, l’impact sur la pollution atmosphérique serait non négligeable.

L’E85 qui est un mélange d’essence avec une concentration élevée d’éthanol entraine une forte augmentation de l’ozone, un des principaux éléments du smog : des risques plus importants que l’essence seule.

Déjà rappelé par deux ONG à Madrid, les risques des biocarburants, du fait de l’accroissement "des monocultures intensives dans les zones les plus vulnérables et les plus écologiquement fragiles de la planète" seraient bien réels…

Billets relatifs

Commentaires fermés