Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Energie / Habitation » Un deuxième réacteur nucléaire de type EPR ?

Deuxieme epr nucleaireLors de sa longue émission télévisée sur France 2, hier soir, le Premier ministre François Fillon a indiqué que le gouvernement réfléchissait à la construction d’un deuxième réacteur nucléaire de type EPR ("European Pressurised water Reactor"). Apparemment, c’est la réponse à la flambée des prix de l’énergie : "On est en train de réfléchir avec le président de la République et avec le ministre de l’Industrie au lancement de la construction d’un deuxième EPR". "Nous voulons que l’énergie nucléaire soit une des réponses principales à la crise du pétrole que l’on connaît", a-t-il ajouté.

Un réacteur nucléaire de troisième génération EPR, développé par le groupe nucléaire français Areva et l’allemand Siemens, est déjà en cours de construction en Finlande et à Flamanville dans la Manche. Le projet date de 1992 mais le chantier du deuxième EPR au monde, à Flamanville, a commencé en décembre 2007. Malheureusement, les travaux ont été suspendus le 21 mai dernier après que l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ait relevé des "anomalies"… En France, près de 80% de l’électricité est produite à partir d’énergie nucléaire.

Les ONG écologistes qui ont participé au Grenelle del’Environnement n’ont jamais entendu parler de cet éventuel second EPR. Les réactions ont donc été vives :

– Pour Greenpeace, c’est une "idée absurde et saugrenue". "Le nucléaire ne produit que de l’électricité et ne fait pas avancer les voitures", "Les besoins couverts par le nucléaire ne concernent que l’électricité soit environ 17% de la consommation d’énergie en France. Le nucléaire est inopérant pour les transports qui représentent plus de la moitié de la consommation française de pétrole."

– Pour France Nature Environnement qui rassemble 3000 associations, il s’agit d’une "décision irrationnelle et s’interroge sur l’opportunité d’organiser un simulacre de débat public sur la création de ce deuxième EPR puisque, une fois de plus, les jeux sont faits par avance." "La décision de créer un nouveau réacteur nucléaire EPR n’est pas une réponse à la flambée des prix du pétrole mais une atteinte très grave à l’espoir de démocratie écologique qu’avait fait naître le Grenelle de l’environnement."

"Est-ce au lobby nucléaire de toujours décider de la politique énergétique de ce pays ?" ajoute FNE

2 Commentaires

  1. Ecobio dit :

    Pour ceux qui ne connaissent pas encore, c’est le moment d’aller lire les nombreux articles d’information et d’analyse du dossier sur l’énergie nucléaire, ici : .

    Et aussi, pour ceux qui le peuvent, de participer au grand rassemblement du 12 juillet 2008 à Paris "Pour un monde sans nucléaire”. Précisions ici :http://www.sortirdunucleaire.org

  2. pearl dit :

    Je trouve le projet très bien .Pour l’énergie (pour le prix) et pour le transport car je rappelle a greenpeace qu’ il y a de plus en plus de voiture électrique. Alors pourquoi s’oppose aux réacteurs EPR