Accueil    |    Contact

Accueil » Energie / Habitation » Vidéo de l'émission "Uranium : le scandale de la France contaminée"

Elise Lucet et Borloo : pièces à convictionLe 11 février 2009, France 3 difffusait le magazine Pièces à Conviction n°72, présenté par Elise Lucet et intitulé "Uranium : le scandale de la France contaminée". Je l’avais regardé, un peu par hasard, et j’avais été très très agréablement surprise : l’émission dénonçait vraiment un scandale d’Etat…sur une chaîne de service public !

Si vous l’avez ratée, vous pouvez voir (ou revoir) la vidéo "Uranium : le scandale de la France contaminée" sur le site de France 3. Je ne sais pas si cela durera longtemps…

En toute discrétion, dans nos campagnes, à proximité immédiate des villages ou des villes, des déchets radioactifs extrêmement dangereux ont été disséminés, ou ensevelis méthodiquement, depuis des dizaines années. Pire encore, ils ont parfois servi à construire des routes, des parkings, et même des logements, des écoles ou des aires de jeu pour les enfants… Sans aucune mise en garde sur les risques encourus ! Car entre 1945 et 2001, la France a exploité 210 mines d’uranium sur son territoire. Elles ont produit 300 millions de tonnes de déchets radioactifs qui ont été abandonnés sans mesure de protection ou de surveillance particulière. Qui sont les responsables ? Pourquoi ceux qui ont tenté de donner l’alerte n’ont-ils jamais été écoutés ? Pourquoi l’Etat n’a-t-il pas alerté les riverains ? Les populations sont-elles en danger ?

Les reportages :
"Gueugnon, alerte à la radioactivité"
"Nos belles campagnes… des poubelles radioactives ?"
"L’omerta politique"

Les invités :
Jean-Louis Borloo, Ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire, Jacques-Emmanuel Saulnier, Porte parole d’AREVA et André Claude Lacoste, président de l’ASN (autorité de sûreté nucléaire).

Un beau travail de journalistes qui n’a d’ailleurs pas plu à tout le monde…

1 Commentaire

  1. olgaya dit :

    les mines d’uranium pour compléter et revoir le reportage:

    cordialement