Accueil    |    Contact

Accueil » Energie / Habitation » La taxe carbone de Rocard bien mal ficelée

Taxe carbone de RocardMichel Rocard qui préside la commission sur la "contribution climat-énergie" (CCE) préconise, dans son rapport qui sera remis au gouvernement vendredi 24 juillet 2009, de taxer à 32 € chaque tonne de CO2 émise à partir de 2010. Ceci dit, comme il le rappelait ce matin sur France Inter, "c’est un avis et que le gouvernement reste maître de sa décision, qu’il prendra au moment où nous ferons le projet de loi de finances pour 2010."

Sur les carburants, cette CCE augmenterait le prix du litre de 7,7 centimes supplémentaires pour le sans-plomb et 8,5 centimes pour le gazole. Même si des compensations (type chèque vert) sont prévues "pour les ménages les plus modestes ou les secteurs les plus touchés", ceux qui vont trinquer vont être les ménages déjà les plus fragiles financièrement.

Michel Rocard indiquait : "Il faut un signal qui change les comportements, l’objet n’est pas de martyriser les gens dans leur pouvoir d’achat". Certes, cependant le risque est grand. Selon Les Echos, cette CCE rapporterait près de 8,3 milliards d’euros l’an prochain, dont 4,3 milliards à la charge des ménages. Les recettes ainsi collectées compenseraient la suppression de la taxe professionnelle

L’ancien premier ministre veut que l’électricité soit également concernée par la CCE, mais il s’agit de son avis personnel puisque la table ronde n’a pas trouvé d’accord là-dessus.

Le réseau Sortir du nucléaire dénonce l’exonération de l’électricité issue de la fission de l’atome dans la CCE et l’UFC-Que Choisir dénonce un "hold-up fiscal sur le mode de la vignette automobile des années 1960-1970" qui serait le "pire des scénarios pour le pouvoir d’achat des consommateurs". Il me semble que Michel Rocard était à l’origine des la CSG-CRDS qui devait être que temporaire, non ?!…

Il faut arrêter de nous faire croire n’importe quoi : ce sont les contribuables qui vont payer la taxe carbone et comme toutes les taxes, les ménages vont payer de façon très inéquitables au regard de leurs revenus, et ils vont payer à la place des entreprises. Je dirais : copie à revoir.

3 Commentaires

  1. annie.abric@gmail.com dit :

    quelle merveilleuse idée, une de plus, pour faciliter des gens qui n’y arrivent déjà pas!!!! quelle alternative à la voiture lorsque vous n’avez aucun transport en commun pour vous rendre à votre travail, que votre chauffage est au gaz et aucune autre possibilité en appartement. Les + riches sen moqueront et continueront de rouler en 4×4…..
    Mr Rocard, j’ai rarement compris ce que vous disiez, je comprends encore moins vos idées, socialistes, bien sûr.

  2. stephane.jeannot@gmail.com dit :

    La contribution climat énergie : une TVA sociale déguisée ? Cette taxation est limite inutile, et surtout ne permet pas de réel report modal route-fer. Par contre elle confirme bien le report de la fiscalité des entreprises (Taxe Pro) vers les ménages (50% de la CCE).
    Rocard précise bien qu’il ne peut s’agir d’un euro pris pour un euro remis. A quoi précisément sera affecté cette taxe?
    pas, apparemment, aux collectivités pourtant exsangues
    Bref… Bravo Rocard?
    Réseau Action Climat et Cohn Bendit applaudissent.
    L’un parce qu’il a participé aux travaux, l’autre parce qu’écologiste de marché ?
    Je suis très peu enthousiasmé par ce rapport (disponible sur libération).

    .

  3. chenille dit :

    si on mettait les taxes sur les plus riches qui roulent avec de gros vehicule car tous le mondes n’a pas les moyens de ganger sa voiture