Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Energie / Habitation » Le réacteur Iter : toujours plus coûteux…

iter cherche des fondsIter, le projet expérimental de fusion nucléaire en construction à Cadarache (13) sera quasiment trois fois plus cher que prévu (de 5,9 milliards à 16 milliards d’euros), alors que le gros de la construction n’a pas encore commencé, et surtout alors que peu d’infos sont données sur l’origine des surcoûts… Evidemment, en période de crise, personne ne se presse pour proposer des fonds : la France se fait discrète et les députés européens ont été invités, le 1er juin à payer.

L’accord Iter signé en 2006 par 7 pays (Chine, Union européenne, Inde, Japon, Russie, Corée du sud et Etats-Unis) prévoyait que l’UE (plus la Suisse) fournirait 45% du budget. La France supporte, elle, 20% de l’effort européen. Du coup, la France devrait donc aussi augmenter sa contribution dans sa proportion participative initiale, mais ce n’est pas vraiment ce qu’elle souhaite… Pour ce faire, elle pourrait prendre sur d’autres projets européens, qui se verraient du coup, sacrifier… Espérons que ce ne soit pas les projets touchant les énergies renouvelables, l’éco-bâtiment, le solaire, l’éolien off-shore, etc…

Mi-juin, les ministres de la Recherche européens doivent définir une position commune pour aller négocier en Chine les nouvelles contributions de chaque partie prenante. Une absurdité totale pour ce projet qui s’étale sur 35 ans et qui n’a sûrement pas fini de pomper du fric sous couvert de recherche…

Billets relatifs

Commentaires fermés