Accueil    |    Contact

Accueil » Alimentation Bio » Du foie gras éthique, sans gavage forcé

Foie gras bioEn Espagne, un producteur espagnol connait un énorme succès avec son foie gras "éthique".

Souvent controversé, le gavage des oies se fait, chez lui, naturellement, à l’approche des migrations de l’hiver. La "Pateria de Sousa" est demandée jusque dans les rayons d’Harrods, le grand magasin londonien.

"En France, il leur faut 15 jours pour réaliser ce que moi je produis en un an" explique Eduardo Sousa. Les oies se sont en liberté et se nourrissent de gland de chêne, d’herbe…

A l’approche des fêtes de Noël, cette information relatée par Europe 1, ne plait pas aux producteurs de foie gras français qui y voient une "opération marketing ne reposant sur aucune réalité"….

La société d’Eduardo Sousa, La Patería de Sousa, s’était vue, en plus, décerner le prix "Coups de Cœur" dans la catégorie Foie Gras pour sa spécialité unique au monde : le foie gras d’oie ibérique biologique et sans gavage, au Salon International de l’Alimentation de Paris, SIAL 2006 !

Billets relatifs

32 Commentaires

  1. Nicolas dit :

    Du foie gras éthique? On aura tout vu.
    De quoi donner aux nouveaux consommateurs bio bonne conscience quant à la consommation du foie malade d’un animal qui souffre.
    Avec ou sans gavage, le foie gras est une hérésie et un met barbare qui n’a plus sa place au 21è siècle.
    Devenez végéta*ien(ne)!
    http://WWW.GOVEG.COM

    • Abraham dit :

      Parce que vous pensez que être végétarien est quelque chose de naturel? Bonjour les dégâts au niveau des carences nutritionnelles! Arrêtes vos conneries et laissez manger aux autres ce qu’ils veulent, tout dans le respect des animaux dont on se nourrit.

    • pierre dit :

      @ abraham
      un chien est un homnivore tendance carnivore (dixit la vétérinaire de ma chienne)
      un humain c’est un homnivore ce qui veut dire qu’être végétarien n’est pas dangereux mais part contre manger trop de viande n’est pas bon pour l’organisme! en plus c’est prouvé les protéines végétales sont beaucoup plus saines et nutritives que les protéines animals.
      quand à la viande bio il y a maintenant des ogm dedans, c’est très faible mais il y en a je le sais je suis ouvrier agricole dans le bio.
      refermons la parenthèse nutrition et passons à l’éthique, pour moi le seul agriculteur éthique sera le petit paysant de campagne qui tue un poulet de temps en temps car l’élevage bio industriel vaut pas mieux que l’élevage non bio…
      et rassurez moi vous ralez quand vous voyez un chien dans une voiture? si oui arrêtez l’hypocrisie!! on pleur pour un chien dans une voiture (vitre ouverte et avec de l’eau… du vécu) mais on ferme les yeux sur les animaux tué pour nos papilles et en plus combien de poulets finissent dans les poubelles des grandes surfaces.
      j’arrête là!!

    • bibulle26 dit :

      et bien au moins il n’y a pas d’antibiotique dans le foie et les oies et les canards ne sont pas gavés d’aliments ayant poussés avec des pesticides, parce que devenir végétarien c’est bien joli à condition que ce soit du bio : imaginez avaler une cuillère à café de pesticides tous les jours et vous verrez que vous mangerez de préférence du BIO.

    • Carine dit :

      Ce n’est pas une hérésie, c’est une capacité naturel de certains animaux, entre autres les oiseaux migrateurs qui doivent se préparer au long voyage qu’ils vont entreprendre. Et il n’y a pas que les oies et les canards qui se gavent. Le scandale repose sur la manière dont l’homme réalise ce gavage. Une oie qui vit dans un espace respectable et qui se gavent de bonnes choses (maïs, glands, figues, herbes…) est un animal heureux. Il faudra plusieurs mois avant que son foie n’atteigne un certain volume. Un pauvre canard enfermé dans une cage minuscule dans laquelle il ne peut se mouvoir, gavé avec un piston d’une espèce de farine de maïs mélangée à de l’eau, doit regretter d’être sur terre. Le foie sera « prêt » en 15 jours à peine et pourra être vendu à un prix raisonnable et accessible à un grand nombre. Le foie de l’oie à « maturité » en plusieurs mois va coûter un prix exorbitant. Alors arrêtons de demander des produits de plus en plus falsifiés ou ne respectant ni l’environnement, ni les animaux. Ne réclamons pas tout n’importe quand et venant de n’importe où, tout cela toujours au prix le plus bas! Consommons avec modération, des produits locaux et de saison. Et si on n’a pas les moyens de s’offrir certains produits de luxe de bonne qualité, plutôt que d’acheter des erzats ou des équivalents industriels, faisons d’autres choix. Un bon boudin avec des pommes caramélisées a sa place sur une table de fête. Revenons à un peu de sens. Et cela, pour le foie gras, la viande en général, le saumon, le thon rouge, les fraises en hiver, etc….

    • Pierre-Jean Reynaud dit :

      Voilà ce que donne la production pour les végétariens :
      1 – Déforestation de la forêt Amazonienne pour produire du Soja et de l’huile de palme détruisant la faune et les populations locales.
      2 – Accélération du phénomène de réchauffement de la planète, amplifiant les phénomènes climatiques tels que Tiphon et ouragan et conduisant à la mort de milliers de personnes
      3 – Destruction de l’économie locale et enrichissement des grands groupes
      4 – Prolifération du développement des OGM afin de produire plus propre
      5 – Polution des riviéres et fleuves par l’utilisation de pesticide
      6 – Polution de l’océan par les mêmes pesticides
      7 – Empoissonnement des habitants par la consommation de produits ayant été empoisonné par ces pesticides,
      Etc, Etc, Etc, eh ben je ne suis pas prêt de devenir végétarien. Par contre il y a des producteurs de foie gras qui s’efforcent de faire évoluer les choses, ça serait bien de ne pas les mettre dans la même boite que ceux qui travaillent mal. Comme quoi rien n’est parfait dans ce monde d’illusion.

    • No dit :

      @Pierre-Jean Reynaud !
      Ha ouais quand mêle ! Pierre Jean je suppose donc que vous mangez matin, midi, et soir de la viande pour avoir meilleur conscience ! Aucun légume, surtout pas le soja, qui au passage se trouve un petit peu partout….et l’huile de palme tout le monde connait son apport bénéfique (ironie) ! Vous êtes monsieur Pesticide, pesticide, pesticide…Vous mangez aussi des légumes donc vous contribuez à cela ! Le problème n’est pas la, c’est qu’il y a de nouvelle chose à mettre en place telle que le permaculture, sans PESTICIDE…..Vous ne croyez pas que l’air, la couche d’ozone, n’est massivement pas détruite avec le gaz à effet de serre par l’exploitation bovine et autres animaux ? Sans parler de la douleur, la souffrance qu’endurent ces bêtes ?….ne faites pas l’hypocrite a trouver des arguments qui se retournent contre vous ! Nous sommes tous coupables….

  2. yvesrou dit :

    Le foie gras est issu d’un phénomène naturel, d’engraissement volontaire de l’animal pour affronter la rigueur d’une migration. Nicolas, vous n’avez surement jamais vu d’oies ou de canards, qui viennent réclamer le gavage à l’éleveur à heures précises. Quant il est pratiqué de manière traditionelle (et c’est la majeure partie des cas), il n’y a rien à redire sur cette methode de fabrication. C’est normal, naturel, et il n’y a aucune souffrance de la part de la bête. Maintenant, si l’on veut trouver les cas les plus extrêmes comme je les ai vu sur certaines images, bien sûr cela devient horrible. Mais cela reste rare et surtout, pas seulement restreint au gavage de l’oie et du canard.

    • constance le gonidec dit :

      J’aimerais voir votre tête si on vous faisez avaler l’équivalent de 1kg de pates dans un entonoir en métal que l’on vous enfoncerait bien dans l’oeusophage, ce tous les jours! au bout de quelques temps vous aurez des problémes respiratoires car votre coeur devenu 4 x plus gros que la normale, sera sirosé!
      Au moment de l’abattage les oies sont de toute façon mourantes à cause de ce traitement ignoble.
      Que vous aimiez le foie sans chercher à savoir vraiment ce qu’il en est en réalité est déjà assez lamentable, mais que vous osiez en plus mentir, comme tout ces producteurs qui s’enrichissent scandaleusement sur la souffrances infligées aux oies est écourant! Ayez au moins le courage d’admettre la vérité et d’assumer vos responsabilités!
      Les animaux n’ont pas la parole pour se défendre mais ils ont la faculté de souffrir,
      vous devriez avoir honte!!!!

  3. mourier ; robert dit :

    souhaite avoir des proposition commerciale ; sur ce type de produit

  4. ploemel dit :

    souhaite avoir des propositions commerciale

  5. ploemel dit :

    souhaite avoir des propositions commerciale

  6. JUJU dit :

    Bonjour

    Labeyrie : le scandale des fichiers illégaux ,

    Non contente de torturer des animaux et de vendre du foie gras, la maison Labeyrie a permis, l’accès aux adresses e-mail de sa clientèle et de ses contacts divers, dont des opposants à fabrication du foie gras , à toute personne souhaitant avoir accès au fichier contenant plus de 3000 adresses e-mails dont certainement les vôtres si vous êtes passés par sa page contact pour manifester votre désaccord

    .

    Cette société, est une véritable honte, on est en démocraitie ici !

  7. chris63 dit :

    je suis paysan producteur de foie gras en gavage au maïs bio avec un respect maximum de l’animal mais à part un coup mediatique et une semi arnaque meme mes amis et clients espagnols ne savent rien de ce foie gras bio. Alors pas d’emballement
    chris63

  8. Ramon dit :

    Si vous voulez prouver le foie gras "éthique" de "La Patería de Sousa", vous pouvez l’acheter à ibergour.fr: .
    Il y a un vidéo où, après quelques secondes de publicité, le même Eduardo Sousa explique comment il produit ce foie.

  9. Val dit :

    J’ouvre une épicerie fine et je souhaite commercialiser des produits d’excellente qualité tel que du foie gras "bio" ou au moins issus du gavage au maïs garantie bio. Je vous remercie d’avance pour vos conseils et adresses. Val

  10. fabio dit :

    Bonjour,
    Je voudrais juste dire à tous ce qui sont contre l’alimentation avec produits d’origine animal et que sont donc végétariens, que nous ne savons pas grand chose de la souffrance des végétaux. Une chose est sûr, les plantes aussi souffrent, donc si vous êtes cohérents avec votre discours vous ne devriez manger que des graines qui tombent seules…

  11. anna dit :

    Si vous ne savez pas distinguer un végétal d’un animal sensible et conscient je vous conseille de retourner à l’école primaire. Ce genre de remarques stupides est très commun chez des gens qui ne veulent surtout pas remettre en question leur mode de vie égoiste.
    Heureusement qu’il y a des gens qui réfléchissent et pour qui la vie d’un animal a une valeur autre que marchande. En France nous sommes particulièrement en retard par rapport au Royaume Uni, en Allemagne, où le foie gras est interdit ou en Belgique (il y a d’ailleurs un ministre du bien être animal) . Je vous conseille la vidéo du site stopgavage.com pour vous mettre en appétit, c’est écoeurant, même pour le consommateur (manger le foie d’un canard malade qui traîne dans le vomi et a la diarrhée toutes les 5 minutes…bon appétit).

  12. hadaji dit :

    Le vendredi 11 janvier 2008, 23:59 par yvesrou

    Le foie gras est issu d’un phénomène naturel, d’engraissement volontaire de l’animal pour affronter la rigueur d’une migration. Nicolas, vous n’avez surement jamais vu d’oies ou de canards, qui viennent réclamer le gavage à l’éleveur à heures précises. Quant il est pratiqué de manière traditionelle (et c’est la majeure partie des cas), il n’y a rien à redire sur cette methode de fabrication. C’est normal, naturel, et il n’y a aucune souffrance de la part de la bête. Maintenant, si l’on veut trouver les cas les plus extrêmes comme je les ai vu sur certaines images, bien sûr cela devient horrible. Mais cela reste rare et surtout, pas seulement restreint au gavage de l’oie et du canard.

  13. Saturnin (têtu et batailleur Mais gentil je vous le jure) dit :

    Que ces oiseaux s’engraissaient pour leurs propres besoins, ça les regardait… c’était adapté à une longue dépense énergétique.
    En tout cas, n’allez pas nous faire croire qu’ils se nourrissaient de maïs avec un tube en travers de la gorge et qu’ils s’enfermaient tout seuls une bonne partie de la journée !
    Le prétexte "naturel" dans lequel vous vous drapez ne vise-t-il pas à ôter votre responsabilité quant à ces pratiques ? S’il n’y a aucune souffrance de la part de la bête comme vous le prétendez, seriez-vous prêts à ce que l’on fasse cette expérience sur vous-mêmes durant même une seule semaine ???

    Le "respect maximum de l’animal" prononcé par un éleveur, sonne un peu trop comme l’argument de certains patrons odieux qui déclarent "respecter leurs ouvriers", ou comme celui de certains bourgeois pleins de morgue vis-à-vis de "leurs personnels de ménage", ou encore comme celui de certains parents à la raclée facile qui déclarent "respecter leurs enfants"…
    C’est toujours celui qui a le pouvoir, qui domine… qui prétend respecter l’autre. Ce n’est pas ce point de vue là qui m’intéresse. Il ne vaut rien… :
    Les éleveurs de porcs à la mode industrielle… prétendent aussi respecter leurs animaux. J’en ai vu, entendu et lu !

    C’est votre propre bonne conscience que vous essayez ainsi de respecter… en enrobant vos actes des mots "traditionnels" ou "naturels"…

    A propos des plantes qui souffriraient… si cette hypothèse était recevable, cela n’en plaiderait pas moins pour le végétarisme… Eh oui, en mangeant directement les végétaux, on en utilise beaucoup moins qu’à travers l’animal qui s’en est nourri, s’en est servi pour sa propre énergie… Il faut ainsi 12 kg de céréales pour produire un kg de chair de boeuf par exemple…
    Au final, un ou une végétarien mange directement moins de végétaux qu’un omnivore indirectement… Il ou elle laisse donc beaucoup plus de place libre pour les autres.

  14. Buffalo Bill dit :

    Définition du foie gras selon le Code rural (nouveau), Article L654-27-1
    Créé par Loi n°2006-11 du 5 janvier 2006 – art. 74 JORF 6 janvier 2006

    "Le foie gras fait partie du patrimoine culturel et gastronomique protégé en France. On entend par foie gras, le foie d’un canard ou d’une oie spécialement engraissé par gavage."

    Les textes en vigueur (1) stipulent sans ambiguïté qu’en production biologique "le gavage est interdit".

    Le foie gras bio n’existe donc pas.

    Ce produit ne peut être obtenu qu’en contraignant des oiseaux à avaler une quantité de nourriture qu’ils refuseraient d’ingérer spontanément. La technique du gavage, industrielle ou non, ne respecte pas les besoins physiologiques et éthologiques des oiseaux. Elle est source de nombreuses pathologies et d’une forte mortalité.

    Le gavage est ainsi contraire tant aux règles qu’à l’esprit de l’agriculture biologique en matière de bien-être animal.

    Pourtant, certains commerces bio vendent encore des foies d’animaux gavés.

    Stop Gavage invite ces magasins bio à bannir le foie gras de leurs étals. Par ce geste, ils manifesteront leur engagement à promouvoir une agriculture plus respectueuse des animaux.

    Ce que vous pouvez faire :

    * nous aider à compléter la carte des magasins bio qui vendent, ou ne vendent pas, de foie gras
    * informer ceux qui en vendent de l’interdiction du gavage en production bio
    * nous informer de votre démarche. Nous enverrons alors également un courrier au magasin avec un DVD et une brochure.

    (1) Annexe I, article 4.1 du règlement CE n°1804/99 (Règlement Européen pour les productions animales biologiques appelé REPAB) adopté le 19 juillet 1999 par les ministres européens de l’agriculture et entré en application le 24 août 2000.
    Lisible ici : http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ

  15. Paul Monaedder dit :

    Bufallo Bill. tu devrais te renseigner un peu mieux… Si vous avez vu des parents cigogne nourrir leurs petits, c’est a dire introduire leur bec entier dans le cou de l’oison et régurgiter l’aliment patiement accumulé dans le jabot des parents pour nourrir l’oison, vous ne penseriez pas que le gavage qui reproduit ce geste paternel naturel et sans douleur, dans le plus grand nombre d’oiseau, est si "féroce". Alors peut-ètre nous aurions un peu moins de subjectivité quand nous disons que le gavage est contairre à l’esprit de l’agriculture biologique, On melange tout au nom de pseudo théories de bien être animal. Vous pouez parler de cages, d’espace , d’age des animaux, mais le gavage quand il est bien fait avec du grain et en quantité adapté pour ces canards ou oies n’est pas plus agressif qu’un biberon a un bébé.
    Arretons notre philosophie de pacotille et défendons des valeurs réelles pour prevenir une soufrance démontrée des animaux.
    C’est du sensationalisme facile et mesquin.

  16. allgs4 dit :

    Bonjour

    Etre contre où pas contre c’est bien. Mais le but finale c’est quoi, c’est d’arrêté le gavage d’arrête de manger de la viande. Tout le monde c’est très bien que beaucoup de monde mange de la viande sans se soucier de savoir d’où elle vient.
    C’est facile de critiquer le gavage, de tué des animaux … mais vous oublier que vous critiquer le travail de la personne et vous blessez la personne. Certes sa vous défoulent, soulagent…
    Peut être que ces personnes la sont bloqué dans leur système et n’ont pas les moyens de changer par manque d’argent ou par manque de connaissance ou encore par manque de conscience.

    Es que vous aimeraient que l’ont vous critique sur votre travail sur votre façon de manger?
    Vous vous dites que manger végétarien c’est bien que c’est mieux… Mais es vraiment le problème actuel ?
    Je pense que l’ont feraient mieux de se regarder et de travaillé d’abord sur soit avant de critiqué les autres personnes!
    Es que tous se que l’on fait dans notre vie est bien? Prendre la voiture le matin pour aller travailler dans des immeubles ou autres choses qui n’est pas naturel. Rentré le soir dans sa maison écolo ou pas, mais est elle vraiment ecolo…
    Es que se que l’on mange est vraiment bien qui n’a pas fait trop de kilomètres, qui est de saison, comment il a été fait…

    Je pense qu’il faut poussé les choses encore plus loin car la planète est en souffrance. Mais c’est pas de la planète qu’il faut s’inquiété c’est plutôt des Hommes, qu’ils croient être plus fort que tous le monde.

    Réagissons vite!!!

  17. Bob dit :

    Ouais, suicidons nous tous, et laissons la Terre tranquille! Ca c’est agir…

  18. Alesse dit :

    Plusieurs d’entre vous semblent ignorer que naturellement, les oies et canard se gavent en vue de la période de migration…
    Bien sur, certaines méthodes que nous utilisons sont inapropriée, sauvage même, mais le princippe de base reste le même.
    Le foie gras DOIT provenir du gavage, les oies et canard se gavent naturellement…
    Le problème n’est donc pas le gavage, mais les moyens que certaines industries utilisent, car il possible de gaver l’animal sans le maltraiter.
    En somme, le débat n’est pas pour ou contre le gavage, mais bien pour ou contre une charte, une éthique à ce sujet, que chaque entreprise devrait suivre.
    Voila mon avis

  19. Prenons une oie ou un canard gavé,remis au pré: au bout de quelques jours, son foie reprend sa forme initiale. Les oiseaux migrateurs se gavent naturellement, ils stockent les aliments sous forme de graisses et les restituent sous forme d’énergie. Cette opération se fait chaque année pour la migration. Les Egyptiens de l’Egypte antique ne s’y étaient pas trompés: ce sont les “inventeurs du foie gras”. A propos de du respect et du confort de l’animal, des études scientifiques précises ont été faites sur ce sujet comme la réversibilité: bien conduit, le gavage ne peut en aucune façon être assimilé à une torture. Nous souhaitons voir piloter tous ensemble une charte de qualité de gavage ( pas de cage individuelles, pas d’animaux hors sol, etc) et d’élevage (pas d’animaux trop jeunes, animaux soignés au grain et à l’herbe) indispensable au respect de l’homme, de l’animal, de l’environnement.

  20. advitam dit :

    Sincèrement, que des betises !
    Le foie gras bio, et pourquoi pas le mais transgénique bio ??

  21. Apoline dit :

    Que le gavage soit perçu comme un acte barbare je peux le comprendre surtout pour le gavage industrielle. Par contre moi il y a un truc qui m’énervera toujours, c’est les discours des végétariens et végétaliens: vous prônez le respect des êtres vivants et de toutes choses mais votre discours a un écho de fascisme; si je mange au restaurant avec un végétarien je me fiche pas mal de ce qu’il mange alors que lui se sent obligé de faire des remarques sur tout ce qui se présente dans mon assiette. On ne vous empêche pas de manger ce que vous voulez ? Alors faites de même. Toutes les simagrées de ces gens là sont pénibles. les vegeta*iens se sentent stigmatisés mais se sont eux qui viennent casser les pieds aux autres et pas l’inverse alors STOP; On ne vous oblige pas à manger de la viande alors arrêtés de vouloir nous empêcher d’en manger.

  22. mina dit :

    Le canard sauvage ne se gave pas le foi, il incorpore plus d’aliments riches en periode hivernale. Ces nutriments vont, comme pour les autre êtres vivant, dans les muscles pour la force (migration) , le sang et les chairs contre le froid avec en plus une surcharge pondérale globale pour survivre en cas de maladie ou de carence hivernale. Bien sûr, le canard d’élevage n’a pas ces soucis puisque l’homme le nourrit, le protege des maladies, l’abrite, et l’empêche même de voler. Ce ne sont plus des canards, d’ailleurs , ce sont des bêtes à viande. J’ai un elevage fermier de canard, mmh vivement la casserole ! L’élevage en baterie est une injure à l’intelligence et à la sensibilité des êtres vivants. Le gavage en batterie releve du nazisme. Devenez locavore, achetez vos canards et votre foie dans une ferme , regardez le paysan travaillé , admettez de voir ce que vous mangerez. restez en coherence avec vous même et en lien avec mère nature. et vous verez le foie gras n’est pas la panacée…. bonne fin d’année

  23. Carine dit :

    @bibulle26: Les pauvres canards en cage reçoivent d’office des antibiotiques; leur situation non naturelle, l’impossibilité de se mouvoir, la nourriture sans variété, la promiscuité entraînent des maladies que les producteurs veulent éviter. Les résidus se retrouvent dans le foie!
    Privilégions des élevages et des productions naturelles et artisanales si nous le pouvons financièrement ou mangeons autre chose.

  24. Carine dit :

    @ Abraham: Il n’y a pas de carences dans un régime végétarien correct, c’est à dire un régime dans lequel les protéines animales seront apportée par les oeufs et le fromage et remplacées par des protéines végétales; on en trouve dans les lentilles et toutes les légumineuses, le tofu, certains fruits secs, les céréales, les flocons d’avoine, etc… Il y en a plus qu’on ne pense.