Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Environnement » Londres taxera encore plus les véhicules polluants

Londres taxe les véhicules polluantsA Londres, la taxe pour circuler en centre-ville devrait passer, le 27 octobre 2008, de 8 à 25 livres (33,5 euros) pour les véhicules les plus polluants : c’est le maire de Londres, Ken Livingstone, qui l’a annoncé.

Le but est que deux tiers des gros 4×4, surnommés "Chelsea tractors" et des puissantes voitures de sport ou de luxe (ils produisent plus de 225 g de dioxyde de carbone au km) choisissent d’éviter le centre. En revanche, les véhicules les moins polluants seront eux complètement exemptés.

La taxe "encouragera les gens à se tourner vers des véhicules plus propres ou les transports publics et assurera que ceux qui choisissent de continuer à conduire les véhicules les plus polluants aideront à payer pour les dommages environnementaux qu’ils causent", a espéré M. Livingstone. "C’est le principe du pollueur payeur".

Le principe de la zone de péage urbaine au centre de Londres, avait été mis en place en février 2003. Pour augmenter cette taxe, il faudra que Ken Livingstone gagne les élections de mai prochain…

M. Livingstone attend de cette taxe entre 30 et 50 millions de livres par an (40 et 67 millions d’euros), qu’il veut réinvestir, en grande partie, dans l’amélioration des pistes cyclables et le remplacement des bus.

Environ 17% des voitures qui circulent actuellement dans la zone payante sont susceptibles d’êtres concernées par cette nouvelle taxe et seulement 2% pourraient être complètement exonérées.

Le nombre de personnes prenant le bus est passé de 88.000 à 116.000 entre 2002 et 2006, et de celles circulant à vélo de 12.000 à 18.000, selon TFL (Transport for London), l’organisme de gestion des transports en commun.

M. Livingstone parviendra-t-il à faire du Grand Londres, "la plus vaste zone à faibles émissions polluantes au monde" ?

Commentaires fermés