Accueil    |    Contact

Accueil » Environnement » Les syndicats exclus du Grenelle de l'Environnement

Les chantiers opérationnels lancés pour assurer la mise en oeuvre des mesures arrêtées lors du Grenelle de l’environnement se feront sans les syndicats (CGT, CFDT, FO, CFTC et CFE-CGC) qui dénoncent leur "exclusion".

Ces organisations ont siégé dans les groupes de travail du Grenelle de l’environnement de juillet à octobre. Par la suite, 33 chantiers opérationnels devaient être mis en place pour étudier plus d’un millier de mesures qu’il fallait chiffrer et financer. Selon la CFE-CGC, les organisations syndicales ont été évincées de tous ces comités, à l’exception de celui consacré aux "institutions et (à la) représentativité des acteurs".

La CFE-CGCs’inquiète "des désaccords qui risquent d’apparaître" entre les conclusions de ces comités et ce qu’avaient souhaité les groupes de travail. Jean-Louis Borloo en a été alerté. En effet, sans être dans tous les chantiers, elle considère "avoir une expertise à faire valoir : logement, transport, énergie, agro-alimentaire, consommation…", utile dans certains chantiers opérationnels.

Jean-Louis Borloo avait pourtant accepté le principe de la participation des syndicats à ces comités opérationnels, alors, la faute à qui ?

Billets relatifs

Commentaires fermés