Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Archives » Le mécénat environnemental progresse

Le mécénat environnemental progresse grâce à la loi du 1er août 2003 relative au mécénat, aux associations et aux fondations, mais reste insuffisant. Cette loi permet un crédit d’impôt égal à 60 % du versement effectué par l’entreprise et un relèvement du plafond de déduction à 5 % du chiffre d’affaires hors taxes.La loi relative aux nouvelles réglementations économiques entraîne une prise en compte des conséquences sociales et environnementales des activités industrielles et économiques d’une société : réhabilitation des milieux naturels, recyclage des déchets ou respect des réglementations nationales et internationales sont une préoccupation des entreprises.

En 2005, 18 % des entreprises de plus de 200 personnes (soit 800 entreprises) ont fait du mécénat et ont versé 1 milliard d’euros pour cette activité. Les buts sont variables : la solidarité (55 %), la culture (34 %), l’environnement (5 %), la recherche (4 %) ou le sport (2 %).

Le mécénat environnemental a encore besoin de se développer car les besoins sont immenses. Dans son ensemble, selon l’European Sponsorship Association, le mécénat et le parrainage des entreprises dans le monde devraient s’élever en 2006 à 33,8 milliards de dollars, contre 30,5 en 2005.

Billets relatifs

Commentaires fermés