Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Archives » Les émissions de méthane en hausse

Le méthane (CH4) est un gaz à effet de serre beaucoup plus puissant que le dioxyde de carbone (CO2). Sa durée de vie est de 8 à 9 ans contre plusieurs décennies pour le CO2, mais sa concentration dans l’atmosphère est en constante augmentation.Aujourd’hui, les deux tiers des émissions actuelles proviennent de sources liées à l’activité humaine (mines de charbon, décharges, véhicules, bétail, sols agricoles…) et un tiers est d’origine naturelle.

La concentration du méthane dans l’atmosphère augmente d’environ 10 % par décennie depuis plusieurs décennies. Une équipe internationale de chercheurs, menée par le Français Philippe Bousquet, enseignant-chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE) a travaillé sur ce sujet.

Les chercheurs concluent que les zones inondées sont responsables de la variabilité interannuelle des émissions, mais elles ont également un impact sur leur tendance à long terme. En bref, la tendance à la baisse du méthane dans les années 1990 n’aurait été que temporaire et pourrait donc s’inverser.

Si tel était le cas, ce serait lourd de conséquences : le dégel du permafrost des zones boréales, redouté avec le réchauffement climatique, pourrait alors représenter une nouvelle source d’émission difficilement contrôlable.

Par ailleurs, des recherches en cours conclueraient que les végétaux seraient eux aussi à l’origine d’émissions de méthane. Si cette hypothèse était vérifiée, elle remettrait en cause la politique issue du protocole de Kyoto (replantation dans le but d’absorber le CO2) : les végétaux absorbent-ils plus de carbone qu’ils n’émettent de méthane ?

Lire l’article de la revue Nature.

Commentaires fermés