Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Tourisme / Evenements » Echauffements climatiques : comédie pleine d'humour compensée carbone !

Spectacle Echauffements Climatiques"Echauffements climatiques", la première comédie compensée carbone, jouera à partir du mercredi 13 mai 2009 à 21 heures au Théâtre Fontaine à Paris (9ème). Ecrite par Sylvie Audcoeur et Olivier Yéni, mise en scène par Xavier Letourneur, cette comédie est dans l’air du temps…

Comme parler de développement durable, c’est bien, mais que montrer l’exemple, c’est mieux, les auteurs ont décidé de réaliser le bilan carbone du montage de la comédie et de le compenser par un don à l’association Good Planet de Yann Arthus-Bertrand. Ce don permettra de financer des projets d’efficacité énergétique ou d’énergies renouvelables dans les pays du Sud.

Le pitch ?… Géraldine Bariani, ex-cadre supérieur d’un grand groupe pétrolier, a fait son "coming out" environnemental. Elle s’installe avec son mari dans un petit immeuble familial, "véritable insulte à l’environnement", pour le mettre aux normes ! Prudence Messonnier, propriétaire désargentée … mais soumise à l’ISF se convertit rapidement au Développement Durable car, à la clé, il y a de nombreuses subventions ! Mais une opposition interne se met en place et Géraldine va vite se rendre compte que dans "durable" il y a "dur" !

Renseignements et réservations :
Théâtre Fontaine au 01 48 74 74 40 ou theatre.fontaine@wanadoo.fr

1 Commentaire

  1. pimousse3000 dit :

    Echauffements climatiques est une comédie mettant en scène une famille de la bourgeoisie parisienne vénale, propriétaire d’un immeuble parisien, les Messonier, et leurs locataires. Ces derniers sont :
    – une ex-employée d’Esso repentie en écolo extrémiste,
    – son mari un directeur financier d’une société de camions,
    – un prof de bio raté.
    Si on passe un bon moment, et on rit beaucoup car la mise en scène est de qualité et plein de bonnes idées, je demeure critique quant au point de vue des auteurs (Sylvlie Audcoeur et Olivier Yéni).

    En effet, il semble que les pollueurs s’en sortent bien tant du point de vue de l’histoire (je ne dévoile pas la fin quand même), que de leur look. Ils sont beaux intelligents, ils ont la classe et sont supérieurs!
    Tandis que les pros-écolos mettent en scène :
    – une extrémiste qui ne jure que par son master environnement (un peu chiante donc)
    – une attardée mentale
    – un prof de SVT raté, très naïf, a fortiori exploité par tout le monde

    De plus à la fin du spectacle, on vous dit :
    "Si vous êtes venus en métro, vous êtes des gens responsables, on vous offre un coupon (1 place achetée + 1 gratuite). Par contre si vous êtes venus en 4×4, on vous en offre deux! "
    Certes c’est de l’humour, mais quand quelqu’un fait de l’humour sur la couleur des gens, il est immédiatement classé dans la catégorie raciste. Alors, je m’empresse de classer les auteurs de la pièce dans la catégorie "j’aime le 4×4, et je vous emm…. "

    Ou de manière plus modérée, je dirais que la morale de la pièce est : "soyons écolos, mais pas trop, parce que sinon on est chiants!"

    Bref, la "première comédie compensée carbone" (c’est comme ça qu’ils se présentent, car ils reversent une subvention à l’association GoodPlanet.org de Yann Arthus Bertrand) est bien une première du genre, et on en attend d’autres plus réussies.