Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Agriculture Biologique » Le vin bio 2007 s'annonce médiocre à cause du mildiou

Les conditions météorologiques de 2007 n’ont pas joué en faveur des viticulteurs bio car les températures douces et les pluies abondantes ont fait se développer le mildiou, très difficile à contrer en agriculture bio… Selon Ecocert, quelques viticulteurs bio ont demandé le retrait de la certification bio, ce qui signifie que leur production va être déclassée, et qu’il leur faudra désormais trois ans pour reconvertir leur vignoble à l’agriculture biologique.

Ecocert va donc entreprendre 40 % de contrôles supplémentaires pour vérifier qu’il n’y a pas eu, à son insu, de traitements chimiques dans les vignobles bio.

En bio, le mildiou ne se traite qu’avec des traitements préventifs, mais pas curatifs. Donc seule la "bouillie bordelaise" (sulfate de cuivre), est autorisée en préventif, avec certaines limites toutefois. Mais il faut agir au bon moment, c’est là le problème.

2 Commentaires

  1. ferrari dit :

    Vins séléctionnés par Olivier Lemaître, Oenologue, Conseiller en vins. Tarifs négociés au mieux auprès des viticulteurs.

    Cours de dégustation, visite de la cave à Beaune

    CONSERVATION IDEALE DANS UNE CAVE DU XVème siècle à BEAUNE.

    QUE DE LA QUALITE.

    DEMANDER LES TARIFS (Vins de Bourgogne rouge et blanc, Grands Millésimes, etc… ),
    AU 06 79 11 75 04 ou par mèl.

    Exemples :

    Meursault 1994 ou 1996 : 14.50 euros TTC
    Corton Rouge 1992 : 32 euros TTC
    Givry Rouge 2004 : 8 euros TTC

    Magnum et jeroboam

  2. Guillaume dit :

    je ferais une analyse beaucoup plus nuancée du millésime 2007: certains ont connu de véritables attaques de mildiou, d’autres ont connu des conditions beaucoup plus favorables jusqu’à réaliser des vins très abouti comme par exemple en Vallée du Rhône ou chez Marc Pesnot dans le Muscadet: .