Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Archives » Moratoire sur un maïs OGM annoncé par Alain Juppé

Le Ministre de l’écologie, Alain Juppé, a annoncé hier, un possible moratoire sur le maïs transgénique MON810 produit par l’américain Monsanto, en raison de risques avérés par les experts. Si cette décision se confirmait, la France suivrait ainsi la voie de l’Allemagne.Le MON810 vise à protéger les cultures de la pyrale du maïs, un papillon dont les larves se nourrissent de l’intérieur des tiges de la plante. Les producteurs de maïs, notamment du Sud-Ouest, ne sont pas d’accord, tout comme la ministre de l’Agriculture, Christine Lagarde : «Il faut se donner le temps de la réflexion avant une décision», a réagi Christine Lagarde, qui est pro-OGM, comme on l’a déjà évoqué.

Pour le président de l’Assemblée générale des producteurs de maïs, il conviendrait plutôt « d’accélérer le mouvement en faveur des OGM, car l’Europe va perdre sa compétitivité vis-à-vis des Etats-Unis» .

En France, environ 30 000 hectares de maïs MON810 sont cultivés, selon les déclarations de semenciers recoupées par les ONG. Alors que la saison des semis est en cours, Alain Juppé a indiqué qu’«il faut empêcher les agriculteurs qui ne l’ont pas encore fait de semer et trouver vite un moyen d’indemniser les autres».

Greenpeace voit là le «premier test de l’engagement écologiste du gouvernement» .

Commentaires fermés