Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Développement Durable » Bientôt des énergies renouvelables chez Exxon ?

Exxon et les énergies renouvelablesAujourd’hui, à Dallas, l’assemblée générale d’Exxon Mobil a lieu. Des actionnaires qui veulent plus d’efforts en matière de développement durable, de la part du plus grand groupe pétrolier mondial vont tenter de se faire entendre.

La famille Rockefeller, actionnaire historique de l’américain Exxon Mobil, accuse le PDG de la multinationale, Rex Tillerson de suivre une stratégie à court terme en refusant une diversification dans les énergies renouvelables, alors que le groupe pourrait se le permettre, vu ses bénéfices colossaux : 40 milliards de dollars en 2007. Des descendants de John Rockefeller, fondateur en 1870 de Standard Oil, devenu Exxon Mobil, vont tenter de convaincre les autres actionnaires de les suivre lors du Conseil d’administration de la compagnie, aujourd’hui à Dallas.

Ces actionnaires, qui détiennent 1,72% du capital, ont déposé une série de motions demandant des mesures concrètes afin de résoudre les problèmes liés aux énergies renouvelables et demandent également une refonte de l’exécutif, ce qui pourrait être une première étape pour faire évoluer ExxonMobil.

Exxon Mobile inquiète aujourd’hui ses actionnaires par le peu d’intérêt qu’il prête au long-terme, et notamment au développement durable. Pour les fonds de retraite CalPERS et CalSTRS, qui figurent parmi les plus important investisseurs institutionnels du pays, "la lenteur de l’approche d’Exxon Mobil vis-à-vis des problématiques de réduction des gaz à effet de serre et en matière d’investissements dans des énergies renouvelables met en péril sur le long-terme la valeur du groupe pour les actionnaires". Pour eux, "au lieu de traîner des pieds", le groupe "devrait être en tête des acteurs proposant des solutions de long-terme au réchauffement climatique".

"Nous sommes une compagnie pétrolière et pétrochimique" martelait récemment Rex Tillerson, le PDG d’Exxon, qui estime que le pétrole et le gaz naturel vont demeurer l’énergie primordiale. Il se refuse à investir dans les énergies alternatives "simplement parce que c’est politiquement correct". C’est vraiment la caricature des petits soldats de l’administration Bush…

Billets relatifs

1 Commentaire

  1. Cleanpeace dit :

    Je suis de l’avis d’Upton SINCLAIR qui disait: "Il est difficile de faire comprendre une chose à quelqu’un surtout si son salaire dépend de ce qu’il ne la comprenne pas."