Accueil    |    Contact

Accueil » Energie / Habitation » Les biocarburants détruisent l'environnement

Les biocarburants ne sont pas écolosOn va finir par en revenir des biocarburants…du moins, il faut l’espérer ! On en parlait déjà depuis quelques mois. Deux nouvelles études montrent que le coût environnemental global de l’exploitation des biocarburants n’est pas neutre.

– l’Université du Minnesota (Etats-Unis) a étudié les effets à long terme de la conversion de terres non cultivables (forêts, savanes, marais, etc) en terres agricoles destinées à la production d’agrocarburants. Joseph Fargione et ses collègues ont calculé la "dette en carbone" due à l’abattage des arbres, et il s’avère que cette dette en carbone est, selon les pays, 17 à 420 fois plus importante que la diminution annuelle des émissions de gaz à effet de serre due à l’utilisation des agrocarburants.

– l’Université de Princeton (Etats-Unis), menée par Timothy Searchinger et ses collègues, montre que même aux Etats-Unis, la généralisation des carburants agricoles risque d’aggraver l’accumulation des gaz à effet de serre : la conversion massive des prairies et des forêts en champs de maïs destinés à la production de bioéthanol et l’utilisation de ce carburant doublera les gaz à effet de serre sur 30 ans et continuera de les augmenter pendant 167 ans.

Les agrocarburants ne sont donc pas une solution au problème de l’accumulation des gaz à effet de serre, responsables du réchauffement global. De nombreux chercheurs recommanderaient de s’orienter vers le développement d’un nouveau type de biocarburant : la biomasse (déchets agricoles et forestiers) pourrait être une meilleure solution pour produire des biocarburants.

Billets relatifs

Commentaires fermés