Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Energie / Habitation » Le porte-parole du Réseau Sortir du Nucléaire placé en garde à vue

Stéphane Lhomme mis en garde à vueStéphane Lhomme, porte-parole du Réseau "Sortir du nucléaire", a été placé en garde à vue dans les locaux de la Direction de la surveillance du territoire (DST) pour s’être procuré un document classé "confidentiel défense" d’EDF, dont il ressortait que les réacteurs de type EPR ne resisteraient pas au choc d’un avion de ligne.

Au départ, il était simplement convoqué. Une copie du document EDF classé "confidentiel défense" avait été saisie le 16 mai 2006 lors d’une perquisition du domicile de Stéphane Lhomme, et le 17 mai 2006, "Sortir du nucléaire" et d’autres associations de lutte pour la protection de l’environnement avaient décidé de rendre accessible en ligne une copie numérisée du document.

José Bové et une cinquantaine de personnes, dont le sénateur des Verts du Haut-Rhin, Jacques Muller, se sont réunis mardi en fin de matinée devant le siège de la DST pour manifester leur soutien à l’écologiste et protester contre les risques qu’il encourt, c’est à dire cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende.

Rappelons qu’un réacteur nucléaire de troisième génération EPR est en construction à Flamanville (Manche), développé par le groupe français Areva et exploité par l’entreprise Electricité de France (EDF).

Billets relatifs

Commentaires fermés