Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Energie / Habitation » Deuxième centrale nucléaire de type EPR à Penly (76)

Le président Nicolas Sarkozy a confirmé, hier, la décision de construire "une deuxième centrale nucléaire de type EPR en France" sur le site de Penly en Seine-Maritime. Penly se situe sur la côte de la Manche, entre le Tréport et Dieppe. Le chantier de la nouvelle centrale devrait débuter en 2012, pour une mise en service en 2017. Dans cette nouvelle centrale de troisième génération, GDF Suez sera associé à EDF, comme actionnaire minoritaire.

Greenpeace a condamné vendredi "avec la plus grande fermeté" cette décision et annonce qu’elle "va employer les moyens les plus adaptés pour contrer cette décision absurde". "Une telle décision n’a qu’un seul objectif : satisfaire quelques lobbies comme Areva, EDF ou GDF-Suez", a dénoncé Yannick Rousselet, de Greenpeace France dans un communiqué. Pour lui, "ce deuxième EPR signe l’avis de décès du Grenelle de l’environnement : c’est le signe qu’en France, on privilégie la consommation tous azimuts, et non l’efficacité énergétique et les renouvelables".

Greenpeace dénonce en outre un "déni total de démocratie", jugeant que lancement d’un deuxième EPR constitue  »"le choix du prince : aucune concertation, aucune rationalité économique, aucune évaluation indépendante des coûts, des avantages et des inconvénients des différents modes de production électrique, aucune prise en compte des conséquences sanitaires et économiques des déchets radioactifs" ».

Pour Greenpeace, "ce 2e EPR contredit les engagements du Grenelle, c’est-à-dire 23% de renouvelables et 20% d’économies d’énergie d’ici à 2020, comme ceux du paquet climat/énergie adopté par l’Union européenne en décembre dernier, sous présidence française". "L’électricité construite par les EPR ne répond à aucun besoin énergétique national ! Nicolas Sarkozy est en train de préempter la politique énergétique européenne pour imposer son nucléaire à ses voisins", ajoute Yannick Rousselet qui estime que "la France ne peut pas faire pire" !

(Source : Nouvel Obs)

Commentaires fermés