Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Agriculture Biologique » S’initier au jardinage bio de différentes façons

cours-jardinageQue vous disposiez d’un vaste terrain avec pelouse, arbres et potager ou que vous n’ayez qu’un jardinet de ville, voire même qu’une terrasse ou qu’un balcon, rien ne vous empêche de vous lancer dans le jardinage, évidemment bio ! Profitez-en, avec l’arrivée du printemps, c’est la grande saison pour s’y mettre !

Des cours, des rencontres et des stages pratiques

Où que vous résidiez en France, vous allez trouver des sociétés d’horticulture, des structures – souvent associatives – qui proposent des cours d’initiation ou de découverte du jardinage : certaines sont très généralistes et d’autres vont être très spécialisées, notamment sur la taille des arbres, les techniques de greffage des fruitiers, etc….

La plupart du temps, ces initiations pratiques sont gratuites ou demandent une participation modique, lorsqu’elles sont prodiguées par des bénévoles.

Renseignez-vous auprès de votre mairie par exemple.

D’autres organismes plus professionnels proposent un véritable calendrier de stages et de formations sur le jardinage bio. Dans ce cas, les prestations sont payantes mais évidemment, elles sont beaucoup plus poussées au niveau des acquisitions que vous assimilerez.

Prenez contact notamment auprès de Terre Vivante, sans doute le plus sérieux et le plus reconnu dans le milieu.

Découvrir le jardinage via internet

logo-binette-le-mondeVous pourrez objecter que s’initier au jardinage en étant devant un écran d’ordinateur ne semble pas bien logique. Pourtant, ce n’est pas une idée saugrenue du tout. En effet, le jardinage, notamment s’il est bio, relève de techniques très précises qu’il est bon de comprendre et d’acquérir en lisant les explications sur un site internet surtout s’il met à disposition des vidéos servant de tutoriels.

De nombreux sites internet de jardinage existent mais nous faisons confiance au site de jardinage Binette & Jardin, partenaire du journal Le Monde, qui a choisi de conseiller sur les techniques de travail au jardin en bio, de façon respectueuse de l’environnement, sans pesticides ni produits phytosanitaires.

Vous découvrirez l’importance de la qualité des sols, les recettes pour réussir son compost et préparer ses purins et traitements naturels, le rôle que jouent les insectes et autres auxiliaires du jardinier, sans compter une bas documentaire sur les végétaux (arbres, arbustes, légumes, fruits, fleurs…).

Sur internet, vous avez forcément également entendu parler des MOOC (Massive Open Online Courses), ces cours en ligne gratuits dispensés par des professeurs et universitaires de renom basés dans les plus grandes écoles et universités.

C’est une très riche façon de se former, qui peut déboucher sur l’attribution d’un Certificat diplômant. Toutefois, les thématiques sont plutôt générales comme par exemple les enjeux du développement durable, les risques du changement climatique, l’agriculture durable ou l’agroécologie. Il s’agit davantage de formations théoriques que pratiques mais cela reste une piste à ne pas négliger. Tout dépend des besoins et des ambitions de chacun.

Commentaires fermés