Accueil    |    Contact

Accueil » Transport » La réponse partiale de Paris à Bruxelles sur Notre-Dame-des-Landes

mediapartMédiapart s’est procuré et a publié sur son site le document de 25 pages que la France a remis le 4 avril à la Commission européenne, en réponse aux questions de Bruxelles concernant le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Bien que le document soit très technique, « cette technicité apparente n’empêche pas le document de livrer une vision biaisée et partielle du dossier, en triant habilement entre les faits favorables et défavorables ». Dans ce document, la France dit que les scénarios alternatifs préconisant de garder l’aéroport actuel, Nantes-Atlantique, sont impossibles à mettre en place et ignore, de facto, l’analyse et les propositions de la commission de dialogue, qui a rendu son rapport le 9 avril 2013. On est d’ailleurs en droit de s’interroger sur la précipitation avec laquelle la France a répondu à Bruxelles plutôt que d’attendre la remise du rapport de la commission de dialogue, qui aurait permis d’intégrer des données…pas vraiment en faveur du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes (le délai de réponse de la France allait jusqu’au 15 avril) !

Le comité d’experts scientifiques et le nouvel avis du conseil national de protection de la nature n’ont pas non plus été intégrés à cette réponse dans laquelle la France ne craint pas d’écrire « Il se confirme que Notre-Dame-des-Landes est un bon site »

La commission a dix semaines pour répondre au gouvernement français. A suivre…

Commentaires fermés