Visitez notre nouveau site : Autourdubio.com

Accueil » Environnement » Planète Alu : documentaire de Bert Ehgartner sur Arte

Ce documentaire « Planète Alu » du journaliste autrichien Bert Ehgartner était rediffusé hier soir sur Arte. J’en parle pour ceux qui l’ont raté : vous pouvez le voir sur Arte + 7, et il sera une nouvelle fois diffusé lundi 12 août 2013 à 08h55 à la télévision (89 mn). Après avoir vu les dégâts qui résultent de son exploitation, je crois que vous réfléchirez à 2 fois avant de jeter une feuille d’aluminium coupée trop courte !!!

L’aluminium est, bien sûr, un métal fascinant, précieux dans le secteur de l’architecture notamment car il est malléable, léger, inoxydable. Extrêmement utilisé dans les emballages (canettes de sodas…), en chimie alimentaire, dans les produits de cosmétique (déodorants…) et dans la pharmacopée (adjuvants des vaccins…), c’est là où le bât blesse : des chercheurs ont démontré, à travers des études approfondies, que l’aluminium, ses composants, ses sels ou ses dérivés favorisaient l’apparition du cancer du sein, de diverses allergies, d’infections auto-immunes voire de la maladie d’Alzheimer… Des liens troublants existent donc entre l’intrusion de sels ou dérivés d’aluminium dans notre corps et l’apparition de ces affections : pas vraiment rassurant.

L’aluminium est fabriqué à partir de plusieurs minerais dont le bauxite en est le principal. Or, les meilleurs gisements de bauxite se trouvent au Brésil, en Afrique de l’Ouest, en Australie, en Inde et en Jamaïque. Une mine très rentable comme celle de Porto Trombetas (nord du Brésil) nécessite une déforestation massive annuelle équivalente à 250 terrains de football de forêt humide primaire, essentielle à la biodiversité. En outre, les boues rouges liées à l’extraction emplies de résidus dangereux (soude caustique, mercure, arsenic) sont extrêmement toxiques, comme l’a montré la catastrophe écologique survenue en Hongrie en 2010 (ouvriers rendus malades, enfants atteints de lésions cutanées…)

Dès lors, on ne peut qu’avoir de lourds soupçons sur l’aluminium en termes sanitaires pour nous-mêmes, en tant que consommateur… Un documentaire d’investigation particulièrement intéressant et effrayant.

Commentaires fermés